Le magazine

koid9 magazine

News letter


Votre adresse E-mail



Recevez par mail le sommaire du prochaine numéro.

Mindgames : MMX (2010 - cd - parue dans le Koid9 n°74)

(505 mots dans ce texte )  -   lu : 73 Fois     Page Spéciale pour impression

Mindgames_mmx.jpg

Mindgames est un quintet belge qui officie depuis 2003 et nous gratifie ici de son troisième album, "MMX" (2010 en chiffres romains  !).

L?ensemble, d?obédience néo-prog, n?est certes pas très original, mais agréable à l?écoute avec ses voix très chantantes et ses lignes mélodiques plutôt jolies. Cela pourrait ressembler à du Barclay James Harvest légèrement survitaminé, mais ne vous emballez pas trop, du BJH survitaminé, cela donne un ensemble qui reste malgré tout assez anémique. C?est d?ailleurs pour cette raison que je me suis finalement détourné de ce groupe phare des 80?s, tout simplement parce qu'il m?a eu à l?ennui, à l?époque de "Ring of changes".

Les morceaux de l?album sont plutôt longs et oscillent entre cinq et huit minutes, avec deux voyages de taille, dont "the pendulum" qui clôt la galette du haut de son quart d?heure.

En parcourant les quatre premiers morceaux (de "the source" à "travels"), on se dit que c?est assez sympa, mais sans plus. La rondelle manque d?inédit et les sons de synthés sont un peu datés. Pour autant ce n?est pas une torture à écouter? En fait, nous sommes toujours en présence du même problème qui fait qu?on a vraiment du mal à trouver du neuf dans la prog actuelle, ou en tout cas quelque chose qui ne décline pas à l?infini les recettes qui ont fait la réussite du genre. Pour autant, faut-il jeter le bébé avec l?eau du bain alors qu?on aimerait trouver plus régulièrement (serait-ce une gageure  ?) des albums dont le contenu ferait avancer le genre, celui-là même qui contient dans son appellation l?essence de ce qui nous fait vibrer, la progression  ?

En fait, dommage pour Mindgames (et c?est loin d?être le pire du genre) mais j?en ai assez de chroniquer des disques où je n?arrête pas de dire que les groupes sont bien agréables, sympa, mais qu?ils n?ont pas inventé l?eau chaude  ! Et même quand les Belges nous sortent "outside the gloom" et son feeling style Saga (voix du chanteur, intro au piano très haché et rythmique syncopée) ou bien "destination sky" et ses bonnes intentions musicales, je n?arrive pas à me dire que je suis trop dur dans mon analyse. Et tout cela se confirme avec "the pendulum", epic qui est au prog ce que le Coca Light et au Coca normal. On a effectivement tous les ingrédients du genre, mais le morceau s?apparente finalement plutôt à de la pop.

Conclusion  : avec son style plutôt accessible, on peut dire qu?effectivement l?album est? joli, mais ennuyeux par manque de passion et de prise de risque. Alors oui, j?ai besoin d?être piqué, d?être pris par la curiosité et emmené dans un quelque part que je ne connais pas. Et selon ces critères, Mindgames est définitivement trop lisse, trop net et trop sans bavures. Vive les aspérités, même avec un son imparfait, plutôt que cet aspect poli et ces progressions trop linéaires.

Dominique Jorge




Retour ŕ la sous-rubrique :

Autres publications de la sous-rubrique :

Temps : 0.0375 seconde(s)