Le magazine

koid9 magazine

News letter


Votre adresse E-mail



Recevez par mail le sommaire du prochaine numéro.

Nazareth : The Newz (2008 - cd - inédit (non parue dans le Koid9 papier))

(426 mots dans ce texte )  -   lu : 88 Fois     Page Spéciale pour impression

Nazareth_TheNewz.jpg

Naz are back ! Si les Black Sabbath, Led Zeppelin et autres Deep Purple ne les avaient un tant soi peu éclipsés à l'époque, Nazareth figurerait sans doute déjà à l'une des plus hautes places du panthéon du hard-rock. Même si vous ne connaissez sans doute pas tous leurs albums, nos écossais en sont néanmoins, avec The Newz, à leur 21ème opus studio depuis 1971 (sans compter leurs activités avec les Shadettes, auparavant), ce qui en fait tout de même une institution du hard-rock. Loud 'N' Proud, Rampant, Ramanaz ou encore Hair of the Dog devraient évoquer quelque chose à votre mémoire.

The Newz, qui sort à l'occasion de la tournée des 40 ans du groupe (ce qui ne nous rajeunit pas), est leur premier album studio depuis Boogaloo en 1998 et le premier enregistré avec ce line-up : les vieux routiers à l'origine du groupe que sont Pete Agnew à la basse et le chanteur à la voix rocailleuse et imbibée de whisky Dan McCafferty officient ici aux côtés du guitariste Jimmy Murrison et du fiston de Pete, Lee Agnew derrière les fûts.

Alors, les vieux routiers ont-ils encore la pêche ? Ont-ils encore quelque chose à dire ? La réponse est sans conteste positive et cet album est bien plus puissant, plus riche et de se hisse bien au dessus de leurs créations pop/rock fadasses des années 80.

La production de Yann Rouiller est superbe et le mix des instruments proche de la perfection sur l'ensemble des 13 titres (plus un caché, "The Goblin King", assez bizarre, partiellement chanté en allemand sur des rythmes metal indus. Un titre pour rire, quoi...), généralement bien péchus. "Goin' Loco", le morceau d'ouverture donne le ton avec des guitares et un groove typiques du genre. Mais les ballades sont nombreuses, comme "Enough Love" ou "Dying Breed", sont nombreuses sur cet opus et là encore bien mieux réussies que leurs piètres productions des années 80. Le point d'orgue de l'album est sans doute "The Gathering", morceau de près de sept minutes au développement progressif, réminiscent d'un "Kashmir" de Led Zep.

Si Nazareth ne nous livre certes pas ici l'album du siècle, The Newz n'en demeure pas moins leur meilleure création depuis les années 70. Vaut le détour. A ranger entre Deep Purple et Hair of the Dog

Benoît Herr

Site du groupe




Retour ŕ la sous-rubrique :

Autres publications de la sous-rubrique :

Temps : 0.0395 seconde(s)