Le magazine

koid9 magazine

News letter


Votre adresse E-mail



Recevez par mail le sommaire du prochaine numéro.

Nevarllajf : Klusterfloristen (2010 - cd - parue dans le Koid9 n°73)

(510 mots dans ce texte )  -   lu : 97 Fois     Page Spéciale pour impression

Nevarllajf_Klusterfloristen.jpg

Encore un groupe qui nous vient de Suède. 5 amis d?école de la ville de Mora décident donc en 2005 de créer ce groupe au nom imprononçable (et difficilement lisible) qui veut sûrement dire quelque chose en suédois, mais ne comptez pas sur moi pour vous dire quoi, j?ai oublié mon dico franco-suédois à la maison  ! Bref, on s?en fout pas mal de toutes façons (en fait non car j'ai appris par le bassiste du combo que cela voulait dire renard de la montagne ? mais à l'envers  !). Le groupe est donc composé de 2 guitaristes Martin Olsson et Daniel Björklund, un claviériste, Tor Sandell et une section ryhtmique, Fredrik Sommar, basse, et Olle Karlsson, batterie et percussions. Le groupe décide de continuer l?aventure après un premier concert gratifiant et durant deux ans donnera quelques concerts tout en écrivant la matière de son premier album et en répétant d?arrache-pied. C?est en 2007 que le groupe commence à se faire largement connaître dans son pays, en remportant un concours national intitulé Musik direkt. Le premier prix leur donne l?opportunité de jouer aux prestigieux Stockholm Jazzfestival et Sandviken Bangen Jazzfestival. Le groupe rencontre, juste avant Noël de la même année, ses compatriotes Beardfish et Hot Scandinavian Dirt pour quelques concerts. Une seconde démo sort au printemps, qui représente déjà ce que sera le premier album. Enfin, fin 2008, le groupe négocie un contrat avec Musea et enregistre donc ce premier album (paru sur le sous-label Musea Parallèle). L?enregistrement prend du temps et le groupe joue quelques concerts au printemps 2009 tout en passant des contrats avec les marques d?instruments Lakland (basses) et Woodo Guitars. L?album est terminé en été et est finalement lancé officiellement le 29 novembre 2009 lors d?une grande fête à Stockholm avec les groupes Klotet et Mad Artwork. La musique délivrée par le quintet est toute instrumentale et navigue sur de très nombreuses voies. Foncièrement jazz-rock, l?on retrouve dans certains morceaux le feeling progressif de King Crimson (époque "Discipline") avec cet enchevêtrement de guitares caractéristique ("the carpet"). Dans d'autres, la folie d'un Groschnitt par exemple, ou de groupes de Canterbury, avec ces cris et nombreuses touches d'humour ("hem-o-röj" qui ouvre l'album). Des influences de groupes comme The Mars Volta à ses débuts sont perceptibles (ça funk grave). Et de guitaristes réputés comme Philip Catherine, pour ne citer que lui. Vous l'aurez compris, ces jeunes musiciens ont un bagage technique impressionnant  !

Un disque éminemment sympathique, avec sa pochette dessinée très naïve (par contre le verso est proprement hideux), qui n'a comme seul défaut la relative uniformité du propos (étrangement, les styles sont nombreux mais globalement les morceaux ont une fâcheuse tendance à se ressembler). Pour écoutez de nombreux morceaux, visitez donc leur site Myspace www.myspace.com/nevarllajf ainsi que leur site officiel nevarllajf.com (marrant quoique toujours en chantier et où l'on trouve des liens pour 2 vidéos live à Karlskrona postées sur Youtube par le bassiste lui-même  !).

Renaud "neverlife ?" Oualid




Retour ŕ la sous-rubrique :

Autres publications de la sous-rubrique :

Temps : 0.021 seconde(s)