Le magazine

koid9 magazine

News letter


Votre adresse E-mail



Recevez par mail le sommaire du prochaine numéro.

Nightwish : Bless The Child (2002 - cd single - parue dans le Koid9 n°44)

(391 mots dans ce texte )  -   lu : 93 Fois     Page Spéciale pour impression


Direct vers Bless The Child

A ma grande surprise, ce nouvel opus des finlandais est… bon ! Je m'attendais à une nouvelle charge en règle cinglante et sanglante sans surprise de la part de la bande à Tarja Turunen, une charge similaire à celle qu'ils avaient pu nous assener sur les précédents albums à grand renfort de pédale double grosse caisse hyper speedée et tout compte fait ce "Century child" s'avère bien plus intéressant que je ne l'aurais cru ! Sur ce quatrième album, pas de changement radical (c'est toujours du métal symphonique) si ce n'est que les tempos sont plus modérés et que l'ensemble est globalement moins "baston" qu'à l'accoutumée. Ça respire un peu plus. Quant à Tarja, elle chante d'une façon plus naturelle, elle fait presque abstraction de son chant lyrique qui à la longue (sauf si l'on en est particulièrement fan) finissait par user. Pour ce disque (et c'est une première), le groupe a fait appel à un orchestre symphonique renforçant ainsi la touche emphatique de la musique. Autre changement, l’arrivée de Marco Hietala (ex-Sinergy) à la basse et au chant. Ses interventions vocales apportent une nouvelle teinte aux compositions du groupe. Il a un coté "rentre dedans" qui rend les duos passionnants ! Sur les 10 titres, 3 m'ont particulièrement marqué : "bless the child" (orchestral), "slaying the dreamer" (le plus heavy) et "beauty of the beast" (le plus long 10 minutes). "Century child" est, à mon sens, leur meilleur album, celui qui joue la carte de la diversité et qui s'écoute d'une traite sans que l'on soit dans l'attente d'une page de pub pour respirer un coup ! C'est un signe, non ?

Et enfin pour les fans purs et durs vient de paraître le single "Bless the child" qui contient 4 titres, la version original de "bless the child", une version edit du même titre plus 2 inédits "lagoon" et "the wayfarer" (cette fois-ci sans surprise). Ce single est agrémenté de 2 plages vidéo : le clip de "bless the child" et celui de "over the hills and far away" la reprise de Gary Moore (décidément, y'a rien à faire, je préfère l'original) !

Denis Perrot




Retour ŕ la sous-rubrique :

Autres publications de la sous-rubrique :

Temps : 0.0182 seconde(s)