Le magazine

koid9 magazine

News letter


Votre adresse E-mail



Recevez par mail le sommaire du prochaine numéro.

Sevara Nazarkhan : Yol Bolsin (2003 - cd - parue dans le Koid9 n°47)

(247 mots dans ce texte )  -   lu : 78 Fois     Page Spéciale pour impression

SevaraNazarkhan_YolBolsin.jpg

À la première écoute de cet album, on ne sait pas vraiment où Sevara Nazarkhan, nouvelle venue dans l’univers de la world, a posé ses valises. Tonalités arabisantes des mélodies, souffle d’Extrême-Orient sur les vocalises de la chanteuse, mix occidental de compositions au métissage complexe : en fait, "Yol bolsin" se trouve à la croisée de tous ces chemins. Ce vaste carrefour a même un nom : l’Ouzbékistan, dont est originaire l’artiste. C’est donc à un voyage au cœur de paysages sonores multi culturels que nous convient les onze pistes de cette production 100% Real World, supervisée par un expert de la "french touch" new-age : Hector Zazou. Si certains titres ont d’ailleurs quelque peu souffert d’arrangements un brin trop consensuels ("adalat tanovari"), l’ensemble est une vraie réussite. Entre ballades mélancoliques d’une profonde intensité (le bouleversant "galdir") et plages aux surprenantes envolées électro (les savoureuses incartades drum’n’bass sur "yol bolsin"), la voix angélique de Sevara Nazarkhan nous tient en haleine durant près d’une heure. Pure, sensuelle, parfois grave, chaque chanson offre à l’interprète ouzbek l’occasion d’illustrer, avec justesse et originalité, le champ des émotions humaines. Dans le registre pléthorique des voix orientales, Sevara fait sans l’ombre d’un doute figure d’exception. Ce n’est d’ailleurs pas par hasard si Peter Gabriel a choisi cette formation "maison" pour l’accompagner en première partie de sa tournée mondiale. Le talent appelle le talent !

Bertrand Pourcheron et Olivier Roux




Retour ŕ la sous-rubrique :

Autres publications de la sous-rubrique :

Temps : 0.032 seconde(s)