Le magazine

koid9 magazine

News letter


Votre adresse E-mail



Recevez par mail le sommaire du prochaine numéro.

Oaksenham : Conquest Of The Pacific (2007 - cd - parue dans le Koid9 n°64)

(250 mots dans ce texte )  -   lu : 100 Fois     Page Spéciale pour impression

Oaksenham_ConquestOfThePacific.jpg

Les groupes arméniens, dont Artsruni est un des derniers en date (Koid'9 n° 42), sont rares mais heureusement la qualité remplace la quantité. Oaksenham existe depuis 2001 mais son premier CD ne paraît que maintenant. Les six membres de cette formation jouent de la guitare, de la flûte, du violon, des claviers, de la basse et de la batterie. Ils sont épaulés par une ribambelle d'invités à la harpe, au cor, à la clarinette, au hautbois, au cor anglais, au basson, et au violoncelle. Il n'est donc pas surprenant que le style instrumental d'Oaksenham présente une forte influence classique, ni qu'il fasse irrésistiblement penser au groupe britannique Gryphon, agrémenté de Jethro Tull pour le jeu de la flûte et de Gentle Giant pour les arrangements complexes et un peu dissonants. Ce dernier reçoit d'ailleurs un hommage appuyé puisqu'on peut entendre les reprises réussies de deux morceaux de l'album "Free hand". La musique de chambre faite de délicates polyphonies en contrepoint et de changements fréquents de tempo alterne avec quelques interventions électriques plus énergiques. L'ensemble reste toujours très mélodique, et la diversité des timbres des instruments et leurs combinaisons variées permet de captiver l'attention de l'auditeur du début à la fin du CD. Pour les mélomanes curieux, le livret présente les partitions des principaux thèmes de l'album. Espérons qu'Oaksenham va poursuivre sa carrière musicale et produire d'autres disques aussi beaux.

Bruno "conquête pacifique" Dassy




Retour à la sous-rubrique :

Autres publications de la sous-rubrique :

Temps : 0.0279 seconde(s)