Le magazine

koid9 magazine

News letter


Votre adresse E-mail



Recevez par mail le sommaire du prochaine numéro.

PFM : Www.Pfmpfm.It - Il Best (1998 - cd - parue dans le Koid9 n°28)

(287 mots dans ce texte )  -   lu : 92 Fois     Page Spéciale pour impression

Pfm_IlBest.jpg

Voilà un CD intéressant à chroniquer, enfin si je réussis ma critique ! Parce qu'il s'agit du célébrissimo et oh combien grandissimo PFM (mais si, le groupe italien signé chez Manticore enrichi du parolier poète Pet Sindfield). Mais aussi, comme pour beaucoup d'autres formations, on peut distinguer deux périodes chez la Primiata Forneria Marconi.

Voici donc le live "Il best" en temoignage. Je dois l'avouer dès les premières écoutes j'ai érasé la seconde période ! A tort en fait ! Quelle délectation pour les cages à miel que de réentendre ces oeuvres et pièces maîtresses de la progressive italienne "impressioni di settembre", "la luna nuova", les paroles quant à elles sont toujours empreintes d'un voile de poésie "dove... quando", "dolce maria". Inutile de parler du niveau technique affolant : on a toujours l'impression d'écouter des premiers prix de conservatoire, contrairement aux musicos de l'hexagone. "Oui, je sais, ta gueule, nous sommes champions du monde ! Oui, mais nous on a Rocco Sifredi".

D'ailleurs toute l'Italie est au garde à vous avec la reformation des ténors PFM, Le Orme, Banco (Area et Maxophone manquent à l'appel).

Ce CD ne se présente pas comme la synthèse de ceux qu'a fait le groupe, mais plutôt comme un véritable retour en force car nos amis ont eu l'excellente iniative d'incorporer des musiciens et une instrumentation supplémentaires : violon, mandoline, flûte didjeridu, tinwhistles, cornemuse, et autres, qui donnent un côté "très dans le coup".

Comme l'aurait dit Francesco Zappa : "PFM, the best band you never heard in your life".

Jo Drogo




Retour ŕ la sous-rubrique :

Autres publications de la sous-rubrique :

Temps : 0.0389 seconde(s)