Le magazine

koid9 magazine

News letter


Votre adresse E-mail



Recevez par mail le sommaire du prochaine numéro.

Psicotropia : Psicotropia (2003 - cd - parue dans le Koid9 n°48)

(201 mots dans ce texte )  -   lu : 80 Fois     Page Spéciale pour impression

Psicotropia_Psicotropia.jpg

Voici un jeune groupe espagnol qui a tout compris du rock progressif des années 70. S’inspirant des principaux chefs de file du mouvement qu’il serait inutile ici de citer, Psicotropia propose pour sa première œuvre une musique nostalgique (si l’on met de côté les quelques moments musclés) vieille de trente ans. Le chant majoritairement en langue latine (vous me direz, pour des espagnols c’est normal) nous rappelle les anciennes gloires du rock progressif italien. Bref, vous l’avez compris, ce n’est pas avec ce trio formé par Pablo Tato (guitares, chant), Jaime Mariscal (basse, claviers) et Juan Llull (batterie) que renaîtra un semblant de renouveau du rock progressif en ce début de siècle. Mais il est indéniable que ces musiciens ont beaucoup de talent. Les mélodies sont prenantes, l’arrangement est original (présence d’une flûte traversière et d’un violoncelle). "Psicotropia" est un bon album, il ne lui manquera malheureusement que ce petit truc qui lui permettra de se distinguer de la flopée de CD dits progressifs qui ne font que ressasser ce qui a été déjà dit il y a trente ans.

Patrick Robinet




Retour ŕ la sous-rubrique :

Autres publications de la sous-rubrique :

Temps : 0.0456 seconde(s)