Le magazine

koid9 magazine

News letter


Votre adresse E-mail



Recevez par mail le sommaire du prochaine numro.

Eric Renard : Rêve Errance (2004 - cd - parue dans le Koid9 n°50)

(328 mots dans ce texte )  -   lu : 95 Fois     Page Spciale pour impression

EricRenard_ReveErrance.jpg

Alors voilà quelqu?un que je ne connais pas du tout  !

Bon ça commence bien, vous dites-vous  ! Il ne maîtrise pas son sujet  ! Je ne sais pas si je l?ai déjà dit dans ces colonnes, mais je préfère chroniquer de temps en temps des artistes que je n?ai pas entendu auparavant. Ça permet de garder un ?il, euuuh, une oreille neuve et finalement d?aiguiser son objectivité.

Or donc, Eric Renard? n?en est apparemment pas à son coup d?essai  : divers albums en groupe ou en solo depuis 25 ans puis ce "Rêve errance".

Douze morceaux instrumentaux pour un total de 42 minutes. Le titre de l?album et son contenu incitent effectivement à la rêverie. La guitare électrique (au son légèrement trop sourd? une Gibson  ?) est à l?honneur avec de longs solos un peu planants (mais on sent un vécu rock) sur des nappes de synthés ou des arpèges de piano et une batterie programmée. On peut parfois retrouver l?esprit de Dan ar Braz ou de Santana. Certaines compos de Patrick Broguière viennent aussi en mémoire à l?écoute de ce CD.

Eric Renard compose, programme, joue de tous les instruments, réalise la pochette, mixe et produit l?album  ! J?ai toujours pensé que c?était une erreur de vouloir tout faire seul même si certains problèmes de groupes -compromis, divergences, ego?- peuvent amener à ce genre de situation. Eric Renard a sûrement donné dans ce registre et préfère sans doute suivre son chemin. Revers de la médaille  : on sent un manque d?avis et de jeu extérieur qui apporteraient une couleur et une patte autres. Il n?est pas évident de distinguer un morceau du précédent et la batterie programmée n?aide pas à ouvrir l?espace sonore.

Joli disque mais qui diffuse une musique d?ambiance, sans que ce soit péjoratif, qu?on va entendre plus qu?écouter.

Note : 2/5

François Albert




Retour la sous-rubrique :

Autres publications de la sous-rubrique :

Temps : 0.0586 seconde(s)