Le magazine

koid9 magazine

News letter


Votre adresse E-mail



Recevez par mail le sommaire du prochaine numéro.

Rush : Feedback (2004 - cd - inédit (non parue dans le Koid9 papier))

(437 mots dans ce texte )  -   lu : 92 Fois     Page Spéciale pour impression

rush_feedback.jpgDès l'emballage on est dans le bain: pochette cartonnée "gatefold" comme nos bons vieux vinyls, représentant une imitation d'affiche de concert de l'époque psychédélique (c'est-à-dire souvent limite lisible) qui en fait annonce les titres des chansons.
Musicalement pendant 5 secondes on pense à "Foxy Lady" mais c'est "Summertime Blues" qui déboule...et qui décoiffe gentiment car c’est la version Blue Cheer meets The Who et non l’originale de Cochran. D'ailleurs d'autres titres sont postérieurs aux 60's mais c'est à chaque fois une version dans l'esprit ce celle revisitée par les groupes sixties qui nous est proposée, notamment "Heart Full Of Soul" façon Yardbirds et "Crossroads" à la sauce à la Cream. "Mr Soul" et "For What It's Worth" des Buffalo Springfield, "Seven and Seven Is" de Love, "The Seeker" des Who et "Shapes Of Things" des Yardbirds complètent à merveille l'affiche.
On est donc à priori ici très loin de l'univers de Rush : pas de claviers ni de surproduction ... et pourtant pas si loin qu'on pourrait le croire finalement, vu les notes de pochette où Neil Peart nous explique qu'il s'agit là de titres qu'ils adorent et/ou qu'ils jouaient dans leurs différents groupes pré-Rush.
Un véritable bain de jouvance dans une discographie devenue à mon sens de plus en plus froide et hermétique. Si vous connaissez et aimez ces morceaux vous ne serez pas déçus, sinon c'est un bon moyen de les découvrir avec le gros son de notre 21ème siècle. Par contre si vous attendez du prog à la Rush autant faire l'impasse, car ici on flirte plus avec le heavy blues hard de l'époque et rien, si ce n’est le chant, ne rappelle la musique habituelle du trio !
Je ne me prononcerai pas par rapport aux albums récents car j'avoue ne pas avoir acheté de Rush depuis Roll The Bones, Different Stages mis a part! Mais j'ai vraiment apprécié ces 27mn! Oui vous avez bien lu: seulement 27mn, mais comme on touche cet objet facilement à moins de 6€ il n'y a vraiment pas de quoi se priver. Soit dit en passant, tous ces albums de reprises et autres tribute qui innondent les bacs depuis une dizaine d'années ne devraient jamais excéder de tels tarifs, histoire de pas avoir l’impression de se faire arnaquer !
Dans ce contexte on ne peut donc pas crier au génie et on est en droit de se demander l’utilité de la chose, si ce n’est juste prétendre passer un bon moment, et c'est le cas.

Laure Dofzering

DĂ©tails sur le site 2112




Retour ŕ la sous-rubrique :

Autres publications de la sous-rubrique :

Temps : 0.0366 seconde(s)