Le magazine

koid9 magazine

News letter


Votre adresse E-mail



Recevez par mail le sommaire du prochaine numéro.

Todd Rundgren : Arena (2008 - cd - parue dans le Koid9 n°68)

(510 mots dans ce texte )  -   lu : 82 Fois     Page Spéciale pour impression

ToddRundgren_Arena.jpg

A 60 ans Todd déborde d'énergie et nous revient avec un nouveau CD plein de riffs rock, "with massive guitars" comme ils disent aux US.

Son graisseux, guitare bien huilée, on se refait la route 66, "Easy rider". Mais n'allez pas croire pour autant qu'il ne s'agit que de simples chansons, il y aura toujours le break d'enfer ou quelques trouvailles et bidouillages sonores pour nous rappeler que c'est "The wizard" qui tient les manettes. La pochette n'est pas des plus belles il est vrai, mais cela s'explique lorsque l'on a compris le message que veut faire passer Todd :"la musique pour langage universel, la guitare pour unique arme".

Souvent lorsqu'il s'agit de concept-album, Todd produit, joue et compose seul. "Cela va plus vite pour moi que d'expliquer à des musiciens ce que je veux" dit-il.

L'intro est un magnifique turnaround envoûtant de guitare acoustique qui se gravera vite dans vos mémoires pour ne plus en sortir. Les lignes mélodiques des vocaux ont l'air de tourner gracieusement autour de nous, avant d'être rattrapées par un chant et des guitares bien "rentre-dedans". Ce premier titre s'appelle "mad". Les inconditionnels auront peut-être remarqué le côté immédiatement familier du second morceau, "afraid", qui est construit sur un rythme de drum issu du disque "No world order" sorti en 1994. Les textes parlent de ce monde qui ne tourne plus rond… "because you're afraid to know, to know the answer"… un superbe morceau, peut-être le meilleur de l'album ! Ça repart de plus belle avec les rageurs "mercenary" & "gun", dont les guitares sont terriblement tranchantes et les textes malheureusement d'actualité :"you better run 'cause I'm young, dumb and I've got a gun".

Il y a très peu de claviers dans l'ensemble, je trouve aussi que la basse est mixée un poil en dessous, enfin ça doit venir de moi car j'ai trop le son de Chris Squire en référence. Le son et la production d' "Arena" sont tout simplement un modèle du genre. Sinon Todd n'a pas hésité à prendre des risques, par exemple en collant un "delay" uniquement sur la grosse caisse du titre "mountaintop", ce qui est très rare en production il faut bien le dire.

C'est marrant aussi de remarquer comme "strike" sonne comme une composition digne des frères Youngs, et "Bardo", bluesy et chaud à souhait, aurait très bien pu figurer sur un album de Robin Trower ! Un CD à mille lieues d'un "A wizard a true star", l'album préféré des fans (moi j'ai un faible pour le délirant et psychédélique double LP "Todd"). Mais Todd Rundgren est là pour nous surprendre à chaque nouvel album, c'est une fois de plus réussi ! Un sans-faute depuis le début de sa carrière solo, qui peut en dire autant ?

Si vous êtes intéressé, allez faire un tour sur le site TR BAZAAR.com, c'est sérieux, pas cher et rapide.

Jo Drogo




Retour ŕ la sous-rubrique :

Autres publications de la sous-rubrique :

Temps : 0.0328 seconde(s)