Le magazine

koid9 magazine

News letter


Votre adresse E-mail



Recevez par mail le sommaire du prochaine numéro.

Art Of Infinity : Endless Future (2008 - cd - parue dans le Koid9 n°68)

(252 mots dans ce texte )  -   lu : 112 Fois     Page Spéciale pour impression

ArtOfInfinity_EndlessFuture.jpg

Ce troisième album du duo Art Of Infinity, initié il y a quinze ans par Thorsten Sudler-Mainz et Thorsten Rentsch, devrait ravir les adeptes de space rock allemand pompant son oxygène chez les mentors Klaus Schulze et Tangerine Dream.

Mais depuis leur dernière production en date, "Dimension Universe", sortie en 2004, les deux compositeurs semblent s’être focalisés sur des morceaux aux structures plus classiques invitant d’abords à l’évasion. Dans cette volonté de faire direct, est dorénavant convoquée l’ombre du Mike Oldfield période chill-out, notamment sur le gros morceau "Utopia" qui trône du haut de ses 18 minutes avec ses passages psychédéliques, cinématiques fort d’un violoncelle dramatique, solo de guitare et petit passage de percussions tribales qui ajoute encore à l’ampleur des arrangements.

Vocalement, le casting convoque trois chanteuses ainsi qu’une chorale et l’apparition de Eva Wolf, transfuge de la World Music, reste un moment assez magique. Evidemment, il faut aimer ce déferlement atmosphérique, blindé de saxophone ("Endless Future") qui rappellera le Vangelis de Blade Runner ("The Wide End") et où l’on dégotera également quelques attouchements de guitare classique sur fond romantique ("Warm Waterfall" très Alan Parsons Project), des excursions plus sombrement industrielles, pas forcément enivrantes ("Ages of Changes").

Le résultat de ces expériences s’avère ultra référencé mais franchement réussi dans le genre.

Cyrille Delanlssays

Site du groupe




Retour ŕ la sous-rubrique :

Autres publications de la sous-rubrique :

Temps : 0.1535 seconde(s)