Le magazine

koid9 magazine

News letter


Votre adresse E-mail



Recevez par mail le sommaire du prochaine numéro.

Sense : Out Of Range (2004 - cd - parue dans le Koid9 n°50)

(341 mots dans ce texte )  -   lu : 69 Fois     Page Spéciale pour impression

Sense_OutOfRange.jpg

A ne pas confondre avec les français de Saens (signés par Cyclops), les québécois de Sense (produit par Ipso Facto, le dynamique label de Michel Bilodeau) avaient enthousiasmé leur monde en 2002 avec un premier album exceptionnel. En effet, "Madness" alter-nait  passages fougueux et ambiances folk avec un sens de la mélodie exacerbé. Les revoilà de retour deux ans après, avec un nouveau manifeste, particulièrement rafraîchissant. Fort de la reconnaissance de ses pairs, Sense nous offre avec "Out of range" un album résolument progressif, encore plus mûr que le précédent. La formation de Stephan Debiens (guitares, basses, mellotron et choeurs) et Frank B. (chant, ch?urs et guitare acoustique) nous enthousiasme 43 minutes durant avec son rock symphonique délicat à la Genesis/Supertramp, directement hérité des années 70. Le chant évanescent de Frank évoque souvent Roger Hodgson ("turning around"), quand l?utilisation accrue du mellotron, de la flûte (excellent Sylver L.  !) et des guitares acoustiques renvoie directement à la genese circa 1970-72. Ne croyez toutefois pas que la musique de Sense soit unidimensionnelle, car lors des envolées électriques conduites par Stephan et Sylver B. (batterie et piano), Sense se mesure au talent de UK période Holdsworth (final de "out of range/out of line" et "nightmare"), voire à celui d?un Marillion "rotherien". La pléiade d?invités comme Sandra Paulin au violon ou Fred Schendel (Glass Hammer) à l?orgue enrichit sensiblement la musique déjà très fouillée de nos canadiens. Le côté folk à la Oldfield/Phillips est une nouvelle fois présent, toujours contrebalancé par une puissance malheureusement absente chez ces deux artistes. Le tour de force de Sense est de réussir à jongler avec ses multiples influences (du folk-prog au jazz-fusion expérimental, avec des vocaux typiquement "yessiens"), tout en conservant une cohérence d?ensemble. En six titres, dont 3 excèdent les 8 minutes, "Out of range" s?impose comme l?un des incontournables de l?année, sans que sa durée restreinte ne soit jamais un handicap.

Bravo messieurs  !

Note : 4/5

Cousin Hub




Retour ŕ la sous-rubrique :

Autres publications de la sous-rubrique :

Temps : 0.0339 seconde(s)