Le magazine

koid9 magazine

News letter


Votre adresse E-mail



Recevez par mail le sommaire du prochaine numéro.

Soniq Theater : Enchanted (2006 - cd - parue dans le Koid9 n°60)

(566 mots dans ce texte )  -   lu : 68 Fois     Page Spéciale pour impression

SoniqTheater_Enchanted.jpg

L'ex-claviériste du groupe Rachel's Birthday est réglé comme une horloge depuis 2001. Chaque année voit la parution d'un nouvel album, sous forme de CD-R autoproduit, album que Koid'9 passe en revue de bon cœur, car si nous ne devions parler que des artistes sur des gros labels, le journal ne ferait pas 15 pages par trimestre - et encore… (OK, cette fois-ci, je mens un peu !).

En Allemagne, être un artiste enregistré auprès d'un organisme tel que le GEMA (plus ou moins un équivalent de la SACEM) coûte, d'après ce que j'ai entendu, la coquette somme d'environ 4 ou 5000 euros… Trop pour un artiste indépendant sans gros moyen pécuniaire qui n'a, de plus, pas réussi à obtenir un contrat avec le moindre label indépendant... Et pourtant, malgré cette autoproduction forcée, ce one-man-show de claviériste qui essaye de reproduire à lui tout seul les quatre membres d'un groupe de rock progressif instrumental à l'aide de programmations rythmiques et d'échantillons, je ne peux, une fois encore, m'empêcher de répéter que j'ai souvent entendu des albums moins bien produits, des musiques moins bien composées et moins bien arrangées dans le genre progressif. Moins intéressantes et moins originales aussi (ce qui est, je vous l'accorde, tout à fait subjectif !)

Alfred Mueller, lui, semble serein et continue sa production. D'après lui, cet album est l'album magique… Jeux de mots sur le titre ("Ensorcelé") et le thème récurrent qui transparaît au travers des 10 morceaux qui le composent, ou réflexion d'un musicien satisfait de son œuvre… peu importe car en fait, "Enchanted" est peut-être bien le meilleur album de Soniq Theater à ce jour.

Bien sûr, l'effet de surprise a disparu depuis cette première réalisation en 2001 mais après une légère baisse d'inspiration sur son précédent opus, celui-ci revient en force au niveau des mélodies mais aussi apporte quelques nouveautés.

"Enchanted" rappelle par moment davantage Tangerine Dream, et aussi Rick Wakeman du temps des années 70 : on y trouve beaucoup de textures dites "analogiques", de l'orgue Hammond au mellotron, en passant par les diverses sonorités des moog, celles plus orchestrales et puis celle du simple piano (toujours assez présent, et dont les parties souvent sautillantes font vaguement penser à E.L.O.).

Le seul bémol, à mon humble avis, est "morgana", où Mueller utilise de nouveau un échantillon vocal (vu que ce sont des vocalises dont le timbre est très net et très réaliste, je me demande comment ce peut ne pas être tout simplement une chanteuse en direct !). Malheureusement, ces vocalises gutturales dans le genre "uhaahuuuahhaaaaa oooheyhoooheyho" sont assez déplacées sur ce titre au piano sautillant, dont la mélodie est limitée et ne mène nulle part. Mais à part cette petite faiblesse, "Enchanted" reste un album instrumental très attachant tout à fait à même de plaire aux amateurs de progressif. Pour ceux qui ne connaissent pas Soniq Theater, c'est même l'album à découvrir en priorité. Alfred Mueller offre des réductions dès qu'on lui achète plusieurs CD (1 CD : 10€ ; 2 CD: 14 ; etc.).

Envoyez des espèces avec une lettre - de préférence en anglais - à l'adresse suivante : Alfred Mueller - Weissdornweg 6 - 74523 Schwaebisch Hall- Allemagne

Marc Moingeon




Retour ŕ la sous-rubrique :

Autres publications de la sous-rubrique :

Temps : 0.0422 seconde(s)