Le magazine

koid9 magazine

News letter


Votre adresse E-mail



Recevez par mail le sommaire du prochaine numéro.

Spektrum : Spektrum (2003 - cd - parue dans le Koid9 n°46)

(525 mots dans ce texte )  -   lu : 82 Fois     Page Spéciale pour impression

Spektrum_Spektrum.jpg

Quoi de mieux que de fonder un "all star band" pour promouvoir son écurie ! C'est ce qu'a fait Hansi Cross patron du label Progress Records et guitariste du groupe du même nom. Mais derrière ce qui peut apparaître au premier abord comme une entreprise mercantile se cache un vrai projet. Un projet en tout point remarquable et honnête ! C'est Olov Andersson, claviériste de Grand Stand, qui en est à l'origine. Résumons l'histoire. Le musicien se retrouve avec des compositions qu'il estime ne pas être conçues pour Grand Stand. Avec Hansi Cross, ils évoquent alors la possibilité de les sortir sur un album solo. L'idée va germer dans l'esprit de chacun. Et de cette réflexion va naître un vrai groupe. Un groupe constitué de Göran Fors (bassiste de Galleon), de Göran Johnsson (batteur de Grand Stand), de Hansi Cross et d'Olov Andersson. Ils donnent un nom a ce projet : Gralleoss ! Göran Fors assure les parties vocales. Rapidement, ils se rendent à l'évidence. L'ensemble sonne trop… Galleon! Finalement le groupe va porter son choix vers une chanteuse. Hansi contacte Lizette von Panajott (du groupe Lizette&) avec qui il a déjà travaillé. Apres un essai (réussi avec brio), elle endosse le rôle ! Spektrum est né. Mais Spektrum c'est plus que ça… c'est un concours de circonstance qui se révèle être un vrai coup de génie. Cet album qui comprend 7 titres dont 3 instrumentaux est incontestablement une pure réussite. Musicalement une telle association nous donne un progressif carré dans lequel les claviers à la Banks foisonnent et au sein duquel la voix délicate de Lizette offre de grands moments d'émotion. Naviguant entre deux eaux, pop et prog, les titres possèdent des mélodies très fortes. Du genre à rendre votre cerveau esclave ! On pense bien sûr à Galleon et à Cross mais aussi beaucoup à Genesis. N’y cherchez pas de plans alambiqués, il n'y en a pas. Mais c'est loin d'être dénué d'ambition. Car ici le souci constant de la mélodie prend le pas sur le démonstratif. Et le résultat est sublime. Que ce soit l'aérien "now" (9 minutes), "the quest" dont la mélodie principale avait déjà été utilisée sur le "Wasteland" de Lizette& ou le poppy "a chemical release" c'est de toute beauté ! Et je ne tarirais pas d'éloges! Unique reproche, malgré une très bonne production, la batterie est mixée trop en avant à mon goût. Sinon, j'aime ce disque. J'aime le fait qu'il s'éloigne des sentiers balisés du néo prog, j'aime son accessibilité, j'aime ses mélodies, sa fraîcheur et le charme qui s'en dégage ! Maintenant, tant que j'y suis, je vous invite à découvrir le groupe de Lizette, Lizette& ! Car vous serez surpris. Croyez-le ou non, le combo de cette talentueuse chanteuse n'œuvre pas dans le progressif mais carrément dans le rock industriel façon Nine Inch Nails ! Et j'attends leur premier album avec impatience. Plusieurs titres sont à télécharger sur leur site (www.lizetteand.com) et ce gratuitement. Bref, ce Spektrum est incontestablement une des réussites de l'année !

Denis Perrot




Retour ŕ la sous-rubrique :

Autres publications de la sous-rubrique :

Temps : 0.045 seconde(s)