Le magazine

koid9 magazine

News letter


Votre adresse E-mail



Recevez par mail le sommaire du prochaine numéro.

Sphere3 : Comeuppance (2003 - cd - parue dans le Koid9 n°45)

(369 mots dans ce texte )  -   lu : 75 Fois     Page Spéciale pour impression

Sphere3_Comeuppance.jpg

Sacrebleu, quelle classe !!! Du jazz-fusion progressif comme ça j'en redemande ! Ce groupe originaire de Londres existe depuis une dizaine d'années et a beaucoup tourné sur scène, notamment en première partie de formations bien connues du milieu progressif comme IQ, Flower Kings, Focus ou Magnum. Et pourtant il ne sort son premier CD que maintenant, ce qui devrait enfin lui conférer au delà de sa patrie d'origine la reconnaissance qu'il mérite.

Surprise de taille, le guitariste de ce quatuor instrumental n'est autre que Steve Anderson, ex-membre de Gray Lady Down, groupe britannique dont le néoprogressif a toujours manqué d'ambition, n'en déplaise aux progueux de base. Et de l'ambition, ce CD en est bourré, grâce au savoir-faire et à la cohésion sans faille des quatre musiciens, avec Neil Durant aux claviers, William Burnett à la basse et Jamie Fisher à la batterie, et qui semblent capables de jouer n'importe quel type de musique avec une facilité déconcertante tout en évitant la démonstration gratuite. Les premiers morceaux délivrent un jazz-rock de haute volée, nerveux, fluide et très mélodique, avec une section rythmique toute en finesse et précision. Mais au fur et à mesure que l'on avance dans l'album, la musique se diversifie et entre de plein pied dans une démarche de fusion parfaitement réussie aux ambiances variées. Des passages planants incitant à une douce rêverie viennent tempérer l'impulsion des guitares parfois pêchues, et vers la fin Steve Anderson nous gratifie d'un magnifique solo de guitare acoustique à la Anthony Phillips (qu'est-ce qu'il a dû s'ennuyer chez Gray Lady Down ! Non pas Anthony, Steve). Le disque se termine en apothéose sur un superbe morceau symphonique mettant en avant la richesse des claviers. Il ne reste plus qu'à espérer un prochain concert en France, la récente prestation du groupe au Spirit of 66 de Verviers ayant provoqué l'enthousiasme de la rédaction de notre sympathique confrère belge Prog-résiste. Au fait, ça donne quoi exactement une sphère au cube ? C'est encore pire que la quadrature du cercle et il y a de quoi tourner en rond et perdre la boule…

Bruno Dassy




Retour ŕ la sous-rubrique :

Autres publications de la sous-rubrique :

Temps : 0.0361 seconde(s)