Le magazine

koid9 magazine

News letter


Votre adresse E-mail



Recevez par mail le sommaire du prochaine numéro.

Superior : Younique (1998 - cd - parue dans le Koid9 n°28)

(338 mots dans ce texte )  -   lu : 73 Fois     Page Spéciale pour impression

Superior_Younique.jpg

Superior, pour ceux qui ne le sauraient pas est un groupe allemand apparu en 1994, lors des premières tournées de Vanden Plas en France. Ils sortirent le très bon "Behind" où l'on découvrit un groupe doté d'un chanteur rigoureux et d'une rythmique très germanique. Aujourd'hui, avec ce second album, Superior brouille les pistes et bien malin celui qui pourrait reconnaître l'origine allemande de ce groupe, tant la production com-parée à celle du premier essai, s'est étoffée.

Cet album est pour le moins surprenant. Les musiciens se renouvellent constamment et apportent chacun de nouveaux horizons tels le jazz, des rythmes latino ou une ambiance industrielle. Le premier titre, par exemple est très déstabilisant. La voix a surtout était travaillée avec des effets métalliques, ce qui pour moi n'est pas une très bonne option car lorsque l'on a un chanteur de ce niveau, on se doit de le mettre en avant et non de niveler ses performances. Cependant, il faut admettre que l'effort de composition, sur l'ensemble du CD, est assez remarquable et dépasse en tous cas les espérances que je pouvais formuler pour l'avènement de ce second album. C'est vrai, certains diront que cela part un peu dans tous les sens mais il est très difficile de se faire une idée à la première écoute et vous verrez que lorsque l'attention est plus soutenue, certains refrains ou certaines lignes mélodiques font littéralement frissonner dans le dos. Le groupe a amorcé son virage pour se former sa propre identité, plus dans la lignée du hard progressif que dans celle du Heavy mais un fan de rock façon "90" trouverait sans peine son compte avec ce CD. Pour les fans d'Angra, sachez qu'André Matos vient même officier dans les backing vocals sur un des derniers titres. Il faut noter qu'une superbe ballade très mélancolique mais aussi pleine d'espoirs termine ce disque, pour le moins surprenant et vraiment "Younique".

Frédéric Richer




Retour ŕ la sous-rubrique :

Autres publications de la sous-rubrique :

Temps : 0.0485 seconde(s)