Le magazine

koid9 magazine

News letter


Votre adresse E-mail



Recevez par mail le sommaire du prochaine numéro.

Sylvan : X-Rayed (2004 - cd - parue dans le Koid9 n°50)

(776 mots dans ce texte )  -   lu : 90 Fois     Page Spéciale pour impression

Sylvan_XRayed.jpg

4ème album pour nos teutons de Sylvan dont on peut dire malheureusement, qu?il manque d?ambition. Zoomons (zappons  ?) sur les 68 minutes des 10 morceaux qu?il contient.

"So easy" introduit une atmosphère de bas fond pour un tempo lent et un chant scandé presque "incantatoire" ("The wall" ?Pink Floyd). Première mauvaise surprise, les vocaux sont presque maniérés, forcés inutilement, pas dans la hauteur, mais dans une volonté d?effet.

"So much more" est aussi un tempo lent dont l?accent est encore mis sur la voix, 3 minutes qui auraient pu figurer sur n'importe quel album précédent tant cette chanson est passe-partout.

"Lost" avec sa grosse intro "metal" est dans la continuité d? "Artificial paradise" mais possédant une partie plus symphonique, plus "breakée", plus aventureuse et osée, enfin de la création, serais-je tenté de dire  ! Et puis non  ! Pan  ! Pendant 20 secondes Sylvan reprend le plan de guitare de Rothery de "hotel bobbies"  ! Assez maladroit quand on prétend s?être affranchi des influences de Marillion  !  !

"You are" débute par des craquements de nos vinyles d?antan et offre de belles parties de guitares, mais depuis le début du disque cette guitare sonne très très Rothery et en copie aussi le jeu. C?est une belle ballade néo à la Sylvan, moins riche en tableaux ou en climats qu?auparavant.

Même Marco Glühmann en fait trop. J?ai le sentiment qu?il a conscience que cet album est le plus pauvre que son groupe ait jamais réalisé, et il essaie tant bien que mal d?en rajouter pour tapisser l?ensemble d?un papier doré en trompe l??il, mais même lui n?y croit pas, et sa voix prend même des intonations féminines.

"Fearless" est une resucée d? "Artificial paradise" avec ses figures à la "Red Hot Chili Peppers". Il semblerait qu?ils ne savent plus (pas  ?) vers quelle direction musicale aller  : calme, prog, metal, pop. Nous sommes à mi-disque et en plein dans le 4ème album typique, très décevant pour un fan. Le propos s?est étiolé, presque sans âme et je ressens comme un malaise un peu comme quand j?ai écouté "And then there were three" pour la première fois.

"Belated girl" est sur le même mid-tempo, comme trop souvent sur l?ensemble du CD et ça commence à me fatiguer tant ça sent la redite.

"Today" n?y déroge pas, c?est une ballade mièvre, et cet effet maniéré à la voix devient vraiment pénible.

"Given used forgotten", 12 minutes 55, est le meilleur morceau et également la plage où Marco chante le mieux. Est-ce le piano, mais enfin de la chaleur et de l?émotion, néanmoins c?est encore un tempo lent jusqu?à 4 minutes 30. Ce piano est vraiment magnifique, assez banksien dans l?âme et les balais de batterie très intéressants.

A mi-course enfin un développement, assez Pallas dans l?esprit (le dernier), avec une guitare assez metal mais trop court toutefois, selon moi. Un bon solo de Kay Sohl provoque ma mansuétude et je me dis qu?après tout, si c?est son truc, son son, pourquoi pas, pourquoi y verrais-je sempiternellement Steve Rothery.

L?album se clôt par "The world is not for me", encore un tempo lent, pas désagréable en soi, mais on danse un slow depuis une heure déjà alors?  !

D?aucun me rétorqueront que je fais fi des paroles qui sont pourtant si poétiques, si fortes, que je balaie d?un revers de main toute la détresse, la mélancolie et le mal-être de son auteur, ce à quoi je répondrais que le Koid?9 n?est pas un journal à vocation littéraire, et ensuite que si l?on achète un disque c?est d?abord pour écouter de la musique. Donc du Nerval ou du Chateaubriand sur une musique à la Franck Mickäel, je m?en tape  !  !

J?avais soutenu le tournan pris par Sylvan sur la précédente galette, ce qui n?a pas été le cas pour une majorité d?entre nous  ; N?appréciant celui-ci que modérément peut-être aimerez-vous, vous, davantage celui-ci, par chance pour le groupe  ?  !

Marco, je sais que tu liras ces lignes et tu sais que qui aime bien châtie bien. Tu sais que j?ai raison, alors s?il-te-plaît, toi et les tiens, sortez un 5ème album magnifique, sans compromission, et en y mettant tout ce que vous savez faire, sans renier quoique ce soit, offrez-nous vos tripes et vos c?urs  !  ! La déception est d?autant plus grande que j?en attendais plus. Et c?est comme ça  !

Ceci étant dit je retourne m?écouter le "Symbiosis" d?Hidria Spacefolk  !  !

Note : 2/5

Bruno Cassan




Retour ŕ la sous-rubrique :

Autres publications de la sous-rubrique :

Temps : 0.7933 seconde(s)