Le magazine

koid9 magazine

News letter


Votre adresse E-mail



Recevez par mail le sommaire du prochaine numéro.

T-Bo : We Stay Together (2006 - cd - parue dans le Koid9 n°62)

(393 mots dans ce texte )  -   lu : 92 Fois     Page Spéciale pour impression

T-Bo_WeStayTogether.jpg

C’est dans un univers particulièrement émouvant que nous convie le percussionniste (également guitariste acoustique) Philippe Laloux. A écouter la musique instrumentale et onirique joliment développée sur "We stay together", nul doute que vous aurez la chair de poule et que quelques larmes glisseront le long de vos joues. Car ce disque a une histoire. Une histoire bien triste en vérité... Philippe composait et jouait sa musique chez lui, à l’abri du regard et de l’écoute des autres, sauf de ceux de son fils Thibaut (T-bo) qui le priait de l’enregistrer. "On verra, on verra…", lui répondait systématiquement Philippe, sans trop y croire. En 2003, tout a basculé. Thibaut est mort à l’âge de 19 ans, fauché par un chauffard ivre et drogué, alors qu’il faisait son jogging… Inconsolable, comme le sont les parents dans pareilles circonstances, Philippe s’est donc décidé a mettre en boite la musique qu’il avait en tête depuis des années, pour rendre hommage à Thibaut, lui qui aimait tant la vie.

Bon élève, grand sportif et amateur de musiques, le jeune homme avait une vie sociale qui le poussait vers l’avant. C’est en souvenir de sa personnalité joyeuse et dynamique que Philippe Laloux a réuni une brochette d’excellents musiciens (pas moins de 11 !) pour que le rêve de ses moments perdus devienne réalité. C’est ainsi que "We stay together" sonne comme une oeuvre particulièrement aboutie qui m’évoque les meilleurs instants de Camel, voire de Focus. Les climats bucoliques et relaxants de "We stay together", les montées en puissance façon "lady fantasy", l’omniprésence de la flûte (Pierre Gillet) et de la guitare (David Epis) sur nappes de synthés (Hughes Gillard, également trompettiste) me rappellent les splendeurs de "The snow goose" et de "Moonmadness". Pas de mauvaises références, en vérité… Saxophone (Jean Quoilin), flûte de bambou (Louise Bourgeois), congas (Gaétan Leboutte), didgeridoo (Fabian Damaret) émaillent ce bel album, décidément pas comme les autres. T-bo vit toujours au travers de la musique d’un père "désenfanté", qui a repris goût à la vie grâce à la musique. 14 morceaux pour 71mn, à recommander aux amateurs de new age, de Camel et de toutes les musiques progressives cool et instrumentales. Superbe !

Cousin Hub

Site du groupe




Retour ŕ la sous-rubrique :

Autres publications de la sous-rubrique :

Temps : 0.0332 seconde(s)