Le magazine

koid9 magazine

News letter


Votre adresse E-mail



Recevez par mail le sommaire du prochaine numéro.

At Vance : The Evil In You (2003 - cd - parue dans le Koid9 n°47)

(284 mots dans ce texte )  -   lu : 170 Fois     Page Spéciale pour impression

AtVance_TheEvilInYou.jpg

Le saviez-vous mais le gros avantage de At Vance, c'est son extrême régularité. Vous avez aimé le premier album "No escape" paru en 1999 ? Vous aimerez le dernier. Ce cinquième et nouvel opus n'apporte absolument rien de nouveau par rapport à ce que vous connaissiez déjà de At Vance. Si, un chanteur ! Oliver Hartmann s'en est allé. Mais si cela peut vous rassurer, sachez que son remplaçant, Mats Leven, s'acquitte très bien de sa tâche. Il n'a d'ailleurs pas de complexe à avoir. Ses qualités vocales sont très proches de celles de son prédécesseur au point que l'on pourrait aisément se méprendre. Cela dit, si At Vance nous ressert la même et éternelle recette (un heavy metal d'une efficacité redoutable), la qualité de la production est allée en s'améliorant d'album en album. Ce qui fait de cette dernière galette non pas la meilleure (jetez d'abord une oreille sur "Only human" 2002) mais la mieux produite ! Alors, comme à son habitude, le groupe nous balance des compos qui vont du speed metal aux chansons au format plus classique. L'ensemble est fort agréable, parfaitement orchestré et interprété. On accroche dès la première seconde. Que demander de plus ? Le groupe a récemment tourné en première partie de Kamelot avec qui on peut trouver des similitudes. Qui se ressemble s'assemble ! Ca devait être quelque chose ! Dernière chose, ce disque offre un second cd bonus avec trois titres inédits interprétés par Oliver Hartmann, l'ancien chanteur. At Vance est aujourd'hui une valeur sûre du genre. Une excellente sortie tout comme le live d'Edguy! Heureux les metalleux!

Denis Perrot




Retour ŕ la sous-rubrique :

Autres publications de la sous-rubrique :

Temps : 0.0349 seconde(s)