Le magazine

koid9 magazine

News letter


Votre adresse E-mail



Recevez par mail le sommaire du prochaine numéro.

Thin Lizzy : At Rockpalast (2004 - dvd - parue dans le Koid9 n°50)

(400 mots dans ce texte )  -   lu : 86 Fois     Page Spéciale pour impression

ThinLizzy_AtRockpalast.jpg

Peut-être certains d'entre vous se rappelleront ces émissions diffusées tard la nuit, il y a très longtemps, qui avaient pour nom "Rockpalast". L'occasion de penser que l'Allemagne ne nous a pas servi que du "Derrick", mais aussi ce fameux concert de Thin Lizzy enregistré le 29 août 81 à Loreley. Les prestations live de plusieurs formations paraissent donc aujourd'hui estampillées "Rockpalast". Par contre je n'ai que très peu d'illusions à propos d’une éventuelle sortie du concert de Peter Gabriel dans la même série !

Celui-là je l' attendais depuis un bon moment, jusqu'à présent les DVD de la bande à Lynott étaient de durée trop courte !

Heureusement nous avons là un concert intégral. D'ailleurs sur le boîtier est annoncé un total de 112 minutes ; mon lecteur lui a du s'affoler puisque j'arrive à plus de 150 minutes.

Faut vous dire monsieur que ça commence très fort : une voix seule dans l'obscurité crie "are you ready" sous la montée vertigineuse d'un synthé, jusqu'à l'explosion de fumigènes. De suite la disposition des claviers saute aux yeux ; derrière et en hauteur du mur d'amplis ; les guitar heroes parcourent tout le devant de la scène of course. Les six cordes sont tenues par Scott Gorham & Snowy White (inutile de rappeler que White jouait également avec Pink Floyd dans les années 80).

Le jeu des deux guitaristes est très intéressant car jamais rival mais toujours complémentaire, et en harmonie. La batterie, d'une frappe sèche et rapide, est tenue par Brian Downey. Darren Wharton qui joue la majeure partie du temps la main gauche posée sur un Mini Moog, malheureusement sous-mixé. C'est vrai que le son est moyen et demande à être boosté, les couleurs bavent quelque peu ; mais le charisme de Phil Lynott bardé de ses bracelets à clous, est bien là pour tout faire oublier. Une petite anecdote au passage : Lynott a été le premier sur scène à utiliser un micro sans fil, ce qui fit scandale car les gens ne comprenant pas exigèrent un remboursement, pour cause de play back.

La sélection est un rêve éveillé pour les amateurs éclairés. A ranger avec le Led Zeppelin & le Queen à Wembley.

Jo Drogo




Retour ŕ la sous-rubrique :

Autres publications de la sous-rubrique :

Temps : 0.0309 seconde(s)