Le magazine

koid9 magazine

News letter


Votre adresse E-mail



Recevez par mail le sommaire du prochaine numéro.

Threshold : Critical Energy (2004 - dvd - parue dans le Koid9 n°50)

(658 mots dans ce texte )  -   lu : 87 Fois     Page Spéciale pour impression

Threshold_CriticalEnergy_dvd.jpg

Dans Koid'9 n°49, vous pouviez lire déjà tout le bien que je pensais de ce live dans sa version double CD. Maintenant que le DVD est tombé entre nos mains, parlons un peu des images (il existe aussi une édition spéciale incluant le DVD plus les 2 CD).

On retrouve ici une performance complète d'environ 2 heures, filmée en juin 2003 au "De Boerderij" de Zoetermeer (Hollande). Pour le concert principal, on dispose du choix entre un mixage stéréo ou en Dolby 5.1. En bonus : 3 morceaux filmés au Prog Power à Atlanta en 2002 ("light and space", "the latent gene" et "the ravages of time", soit environ 25 minutes supplémentaires). La qualité visuelle et sonore n'est pas terrible mais le groupe a vraiment la pêche, donc c'est quand même intéressant, surtout l'excellent et complexe "ravages", qui ne figure pas sur l'autre concert.

On a également un documentaire backstage assez intéressant (à condition de bien comprendre l'anglais évidemment  !) et un commentaire complet de Karl Groom et John West tout au long du concert, qu'on peut sélectionner en option. Dommage qu'ils ne mettent pas au moins des sous-titres en anglais? Enfin, ils ont rajoutés une belle galerie de photos.

Le concert date du début de la canicule de 2003? Vous imaginez l'ambiance sous les projecteurs ? Ah, ça? Vous l'entendrez le répéter qu'il fait chaud, le Mac ! Et téter sa bouteille d'eau minérale tout au long du concert? On souffre pour eux ! Il est clair que les 6 musiciens ne sautent pas à pieds joints en l'air ni ne se roulent par terre mais ils font preuve d'une belle énergie, surtout le batteur Johanne James déchaîné et épatant de précision derrière ses fûts ! Mac est lui aussi sacrément dynamique. Non content d'être un sacrément bon chanteur (écoutez le sur la section acoustique !), il se révèle un frontman efficace, vraiment marrant. Encore que je me demande si, malgré son sourire constant, Karl Groom apprécie tellement de voir un gros blagueur venir le taquiner pendant un solo de guitare complexe et même lui tripoter la tige de vibrato ! Le commentaire en parle, d'ailleurs ! Cette ambiance décontractée contraste agréablement avec la lourdeur et la complexité de leur musique.

Ça fait plaisir de voir des musiciens de metal (progressif ou pas) qui ne font pas la gueule mais au contraire sourient beaucoup (même le guitariste gaucher Nick Midson, toujours très concentré, y arrive de temps en temps ! Et le nouveau bassiste Steve Anderson arrive à se lâcher un peu aussi). Ils s'amusent ouvertement, ne se prennent pas la tête mais cela ne les empêche pas de donner le meilleur d'eux-mêmes.

Les versions live sont aussi bonnes qu'en studio et le son est parfait. Chaque musicien est tout à fait audible, y compris John West sur ses nombreux claviers (vraiment de la belle ouvrage au niveau mixage). Threshold n'improvise pas beaucoup mais les morceaux sont assez élaborés et rigoureusement construits, alors? ceci explique cela. C'est déjà bien de les voir tout à fait capables de les restituer en live, avec quelques extras parfois en fin de morceau (notamment sur le rappel avec les 2 longs titres de "Wounded land" qui finissent en apothéose).

L'image est d'une clarté exemplaire et il y avait de toute évidence plusieurs caméras sur scène ou très proches. Sympa de pouvoir apprécier le jeu de chaque musicien, encore que le sympathique John West est parfois un peu oublié derrière ses synthés. Le montage est très dynamique (un peu trop à mon goût) et abuse peut-être un peu des gros plans? Mais cela suit bien la musique et au moins, on ne s'ennuie pas !

Beau travail, par conséquent et comme je l'avais écrit, c'est surtout sous sa forme DVD que ce concert présente le plus d'intérêt.

Marc Moingeon




Retour ŕ la sous-rubrique :

Autres publications de la sous-rubrique :

Temps : 0.0539 seconde(s)