Le magazine

koid9 magazine

News letter


Votre adresse E-mail



Recevez par mail le sommaire du prochaine numéro.

Atomic Rooster : Homework (2008 - cd - inédit (non parue dans le Koid9 papier))

(511 mots dans ce texte )  -   lu : 165 Fois     Page Spéciale pour impression

AtomicRooster_Homework.jpg

Le boss nous le rabâche avant chaque numéro : "Evitez de déblatérer sur des albums mineurs". Soyons donc concis : N'ACHETEZ PAS CETTE MERDE ! Désolée d'appeler les choses par leur nom mais c'en est une ... et une grosse ! D'autant qu'il n'est pas facile d'échapper à l'arnaque car sur internet l'accroche est la même que celle au dos du cd : "un nouvel album fut demandé par Polydor pour accompagner les 2 singles de 1981 et 1982. John Du Cann passa alors des mois à écrire et enregistrer des titres pour cet album "tueur". Malheureusement (...) il ne vit jamais le jour (...)". Fin de citation.

Quand on a étudié de près le cas Du Cann on se doute bien qu'il y a anguille sous roche ... Effectivement à l'intérieur du livret ça ne loupe pas ! Ce n'est donc qu'une fois en votre possession que vous apprenez que ces 17 "choses" ont été enregistrées de 1979 à 1981 par le gugusse tout seul dans sa piaule avec une boîte à rythmes, programmée par Paul Hammond. CELA N'A DONC STRICTEMENT RIEN A VOIR AVEC ATOMIC ROOSTER dont le nom (et même le son) ne peut être revendiqué qu'avec la présence de Vincent Crane. Mais le pauvre, à l'heure qu'il est, est toujours mort !

C'est plus cette exploitation outrancière du nom que la piètre qualité des titres proposés qui me fout en rogne. Il faudrait voir si avec des musiciens de la trempe de Vincent Crane ou ceux de Hard Stuff, la sauce prendrait, mais j'ai quand même de sérieux doutes qu'il y ait quoique ce soit à tirer de ces compos ras les pâquerettes. On est loin, très loin des fastes de l'album de 1980 ou de "Devil's answer", le seul gros hit d'Atomic Rooster (bien qu'aujourd'hui, le reste du groupe étant en séjour prolongé au cimetière, en grand gentleman Du Cann revendique l'écriture du reste, quand il ne leur taille pas un costard !). La modestie n'a jamais été son fort, l'honnêteté non plus ...

Le brave Johnny est un peu trop coûtumier du fait sous la bénédiction d'Angel Air. Après les live au son pourri voici les faux enregistrements studio du groupe. Ne perdez pas de vue de ce que pouvaient donner les "homestudio" il y a 30 ans ! Si vous écoutez çà sur une charrue ça passera à la rigueur mais sur du matériel hi-fi c'est la cata !

Bon ... j'ai déjà trop déblatéré (tellement d'ailleurs que finalement cette chro n'est pas parue dans le numĂ©ro 66 et se retrouve inĂ©dite ici, il faut quand mĂŞme bien prĂ©venir les gens qui seraient tentĂ©s d'acheter cette chose de ce qu'ils vont y trouver !), d'autant que finalement un seul mot peut résumer cette entreprise : MINABLE.

Laure Dofzering

Site du label Angel Air




Retour ŕ la sous-rubrique :

Autres publications de la sous-rubrique :

Temps : 0.1505 seconde(s)