Le magazine

koid9 magazine

News letter


Votre adresse E-mail



Recevez par mail le sommaire du prochaine numéro.

Aton's : Capolinea (2002 - cd - parue dans le Koid9 n°44)

(486 mots dans ce texte )  -   lu : 156 Fois     Page Spéciale pour impression

Atons_Capolinea.jpg

Après plus de 20 ans d’existence voici donc l’album posthume d’Aton's. Neuf morceaux pour 42 minutes de musique. Le titre "Capolinea" veut dire en Italien "terminal". On comprend mieux l’état d’esprit de Pietro : "terminus, tout le monde descend , je continue tout seul" (lorsque je lui avais demandé pourquoi il avait dissout le groupe, il m’ avait répondu qu’il était très content de ses travaux solitaires et qu’il préférait continuer tout seul). En tous les cas, pour ce dernier disque on retrouve toujours les deux mêmes : Pietro Ratto : claviers, guitare, chant et son complice de toujours : Vito Frallonardo à la basse, avec le petit nouveau Riccardo Lombardo à la batterie âgé de 16 ans et déjà vainqueur de nombreux prix. Comme d’habitude Pietro a tout composé et arrangé. Le CD débute par le seul morceau musclé de l’album, ce qui peut induire l’auditeur en erreur. Le morceau commence par une intro au clavier reproduisant un orgue suivie d’une basse jouée en slap avec une guitare rythmique type hard heavy bien nerveuse. C’est une pluie de notes, la section rythmique est plus rageuse que d’habitude, la musique plus musclée avec un zeste de groove (un peu à la Redhot ! !). Le second morceau est beaucoup plus calme, plus aérien avec une guitare au son clair. La voix de Pietro est belle et gorgée d’émotion Voici un morceau apaisant pour l’auditeur même si la fin est plus enlevée. Le troisième ressemble au premier avec un peu moins d’agressivité. C’est aèrien,coloré. Le jeu de basse et de la guitare rythmique donnent un côté groove teinté latino à la musique mais toujours dans un esprit rock. Le batteur est sobre, efficace. Les claviers aux sonorités variées forment la structure des morceaux. Et tout le reste de l’album est comme cela. Comparé au reste de la production d’Aton's la guitare est plus rageuse et la section rythmique plus nerveuse avec quelques plans plus groove, ce qui confère à la musique une atmosphère plus rock, plus dure. Les solos de guitare sont peu nombreux par rapport aux anciennes productions. A part ça, on retrouve tous les ingrédients de la musique d’Aton's : folk acoustique, ballades mélodieuses, passages symphoniques, délicatesse des arrangements , concision des morceaux, intermèdes néo-classiques. Et tout cela avec talent et surtout sincérité. La voix de Pietro est toujours aussi chaleureuse. On trouve aussi comme toujours de jolies parties acoustiques et ce côté émouvant dans les solos de guitare. Le seul reproche que je ferais c’est au niveau du chant : en effet, je le trouve trop présent empêchant du même coup les longs passages instrumentaux que l’on retrouvait dans les précédentes productions. En ce qui concerne l’enregistrement rien à dire au niveau du son et du mixage : c’est vraiment du bon travail. En résumé un excellent disque même si ce n’est pas mon préféré.

Remy Bessouat




Retour ŕ la sous-rubrique :

Autres publications de la sous-rubrique :

Temps : 0.1099 seconde(s)