Le magazine

koid9 magazine

News letter


Votre adresse E-mail



Recevez par mail le sommaire du prochaine numéro.

Uz Jsme Doma : Live In Tokyo 2003 (2006 - dvd - parue dans le Koid9 n°60)

(458 mots dans ce texte )  -   lu : 112 Fois     Page Spéciale pour impression

UzJsmeDoma_LiveInTokyo2003.jpg

Si vous connaissez ce groupe tchèque c'est que vous êtes pointu de chez pointu en prog et que vous méritez largement votre place chez les chroniqueurs de Koid'9.

Ce groupe a partagé en octobre l'affiche du Festival 2006 du label Poséidon au Japon, l'autre groupe étranger invité étant nos français d'Eclat.

Poséidon met beaucoup d'espoir en eux puisque avant ce Festival ils avaient déjà été conviés à se produire le 12 octobre 2003 au "Manda-La" de Tokyo et c'est ce concert qu'il nous est permis de visionner aujourd'hui.

Le groupe s'articule autour de Miroslav Wanek, qui est l'unique compositeur, le chanteur, le clavier et le guitariste rythmique (rien que ça !). Petr Bohm est le batteur, Rodek Podvesky l'autre guitariste, Milos Albrecht le bassiste, les trois assurant les backings.

Cette chronique est ma B.A. du trimestre car le contenu de ce DVD n'est pas franchement transcendant.

Techniquement d'abord, le son n'est qu'en 2.0 stéréo, l'image en 4/3. Le son est vraiment juste surtout au niveau batterie et voix principale.

Musicalement ensuite on a un mélange de Uzgin Üver et de Djamra mâtiné d'Oasis. Le résultat si il est certes insolite devient vite indigeste. Le côté "Garçons Bouchers" tant au niveau de la musique que du look, plus le fait qu'ils chantent en tchèque usent plutôt rapidement.

De plus l’image ne compense pas la musique car 3 caméras (3 !!) zooment plus ou moins et puis c'est tout.

Au fond de la scène Martin Velisek peint des toiles soi disant inspiré par la musique. (Par moment musique c'est un bien grand mot !!).

Les chansons sont courtes, entre 4 et 6 minutes, et il n'y a quasiment pas de claviers, notre ami Vanek pouvant difficilement jouer de deux instruments en même temps. Il est même étonnant que Poséidon se soit entiché d'un tel groupe, parce qu'à ce moment on peut mettre absolument tous les groupes du monde dans le panier prog. Ca pourrait être un cousin de Noir Désir, un groupe post-punk, un King Crimson vidé de sa substance, où seule la déjante perdurerait...

Ma B.A. du trimestre disais-je...

Il y a un groupe qui s'appelle Uz Jsma Doma, certains l'ont vu ...

Bruno Cassan




Retour ŕ la sous-rubrique :

Autres publications de la sous-rubrique :

Temps : 0.0442 seconde(s)