Le magazine

koid9 magazine

News letter


Votre adresse E-mail



Recevez par mail le sommaire du prochaine numéro.

Vertigo : Vertigo (2003 - cd - parue dans le Koid9 n°47)

(479 mots dans ce texte )  -   lu : 89 Fois     Page Spéciale pour impression

Vertigo_Vertigo.jpg

"Vertigo", c’est bien évidemment le titre d’un superbe Hitchcock, mais également le nouveau projet de Joseph Williams. Cet excellent chanteur est surtout connu pour avoir participé à deux albums de Toto, à l’époque où le groupe vendait encore des millions d’albums. C’était en 1986 et 1987 avec les multi platines "Fahreinheit" et "The seventh one", bref les albums les plus funky de la formation américaine. Si personnellement, je préfère la période Bobby Kimball (les 4 premiers albums) et Fergie Frederiksen ("Isolation"), je ne peux que m’incliner devant les talents vocaux du rouquin Joseph, fils de John Williams, grand compositeur de musiques de films (notamment pour Steven Spielberg). Sa voix haute et pure, suave et groovy était un pur enchantement et je n’ai jamais compris pourquoi Steve Lukather et David Paich s’étaient séparés de ce gars-là. Joseph a ensuite fait carrière comme chanteur et choriste de studio. A titre d’exemple, c’est lui qui interprétait Simba sur la bande son américaine du "Roi Lion" : 10 millions d’albums vendus !! Pendant les années 90, entre ses albums confidentiels seulement réalisés au Japon, il a tourné avec divers "all star projects", le plus récent étant le projet a capella West Coast All Stars. Le nouvel album de Joseph sort chez Frontiers et je pense qu’il aura meilleure diffusion que ses précédents opus. Comme pour Steve Walsh avec Khymera, Joseph s’est vu proposer par Frontiers d’enregistrer un album de pur AOR où il ne serait que l’interprète de plusieurs songwriters réputés. Ainsi, comme Daniele Liverani pour Khymera, le producteur/multi-instrumentiste Fabrizio Grossi (basse, claviers, guitare, programmations) s’est vu confier la direction de ce projet. Le résultat est nettement plus concluant que Khymera (et Dieu sait si je suis fan de Steve Walsh !). Les chansons sont vraiment entraînantes, variées et interprétées avec cœur et âme. Joseph possède toujours la même voix qui illuminait les tubes de Toto "Pamela", "stop loving you", "home of the brave"… "Vertigo" a été composé dans l’esprit de "Seventh one", avec cette même alchimie d’AOR suave, de hard-rock bien gentil et de funky-music. Les parties de guitare solo tenue par l’ex Dokken Alex De Rosso sont par ailleurs particulièrement jouissives. Les songwriters se nomment Jim Peterik (Survivor), Kane Roberts (Alice Cooper), Joey Carbone (Kim Carnes) ou David Tyson (Alannah Miles) et ce ne sont pas les premiers venus. "Love is blind" est d’ailleurs un tube de chez tube ! Alors bien sûr, vous allez me dire que tout cela est bien loin du rock progressif souvent complexe (voire même parfois compliqué) que nous affectionnons. C’est clair, mais un peu de simplicité, de joie et d’allégresse ne font pas de mal par les temps qui courent. "Vertigo" est un album de chansons bien ficelées, excellemment chantées par un chanteur à la voix vertigineuse. AOR tip-top!

Cousin Hub




Retour ŕ la sous-rubrique :

Autres publications de la sous-rubrique :

Temps : 0.0235 seconde(s)