Le magazine

koid9 magazine

News letter


Votre adresse E-mail



Recevez par mail le sommaire du prochaine numéro.

John Wetton : Rock Of Faith (2003 - cd - parue dans le Koid9 n°45)

(654 mots dans ce texte )  -   lu : 92 Fois     Page Spéciale pour impression

JohnWetton_RockOfFaith.jpg

On annonçait un peu ce nouvel album de John Wetton comme une révolution (ce n'est pas la première fois) mais ne vous attendez pourtant pas à un nouvel album de UK ou de King Crimson ! Personnellement, ça ne me manque pas (encore que l'album hypothétique de UKSteve Hackett aurait fait des sessions et dont on parle depuis au moins 4 ans est assez alléchant !)

C'est vrai que sur la durée d'un album, il serait sympathique d'avoir une ou deux pièces plus développées avec des structures élaborées. Mais bon, c'est comme ça, John Wetton est avant tout un musicien qui écrit des chansons, des airs. Et "Rock of faith", à défaut de durer 75 minutes pour trois morceaux à tiroirs, ne fait qu'un peu plus de 46 minutes pour 9 chansons et 2 instrumentaux. Ca ne l'empêche pas d'être à mon avis un excellent album, peut-être le meilleur de John Wetton

Bien sûr si vous préférez son côté rock (qui est souvent aussi le plus "commercial" à vrai dire), vous risquez d'être légèrement déçu… "Rock of faith" est un album très personnel, relativement calme et orchestral, contenant pas mal d'influences classiques. C'est d'ailleurs peut-être là que l'amateur de musique sophistiquée y trouvera son compte.

Oh, l'album compte bien quelques morceaux enlevés, typiques de Wetton, dans son style à-la-Asia par exemple. Ceux-ci sont très réussis du reste : "a new day" qui se termine par une très belle partie instrumentale, "nothing's gonna stand in our way" et le plus long mais un tantinet répétitif "take me down to the waterline" (plus de 6 minutes ! Haut les cœurs !).

Dans un style différent, "I believe in you" est plus surprenant avec son intro et sa conclusion au piano, très intimistes et contrastant avec cette partie centrale rock et sautillante agrémentée d'un double solo guitare et saxophone !

Le reste est plus lent, parfois sans percussion, mélancolique, mais également très intense, comme l'instrumental d'ouverture "mondrago" avec la guitare flamboyante de John Mitchell sur l'orchestration symphonique des claviers. "I lay down", une ballade lyrique et orchestrale écrite avec Geoff Downes (ils se sont réconciliés !), fait aussi partie de ces moments rares. "who will light a candle ?" fruit d'une nouvelle collaboration avec Richard Palmer-James est peut-être le clou de l'album dans ce style. Plus qu'une chanson, c'est un véritable hymne émouvant.

Les arrangements sont particulièrement fouillés, superbes. Wetton assure basse, guitare acoustique et un peu de claviers, il a aussi composé quatre titres tout seul cette fois-ci… dont ces deux instrumentaux magnifiques. Pour l'épauler il a fait appel à Clive Nolan et Geoff Downes pour les claviers. John Mitchell à la guitare, Steve Christey (batterie) plus Martin Orford à la flûte et Hugh MacDowell au violoncelle), Peter Gee (basse fretless sur le morceau-titre) et Tim Garland (saxophone sur 2 titres) complètent l'équipe. Mike Stobbie (ex-claviériste de Pallas) est une fois encore crédité mystérieusement à part comme "Orkesta Isola di Cani" ! Des orchestrations synthétiques peut-être ?

La voix de John est parfois légèrement plus fragile, plus rauque, mais demeure dans l'ensemble très puissante et plus émouvante que jamais (pour ceux qui aiment son timbre, évidemment !). Sa performance totalement a capella sur le final "when you were young" est magnifique : il s'est réenregistré plusieurs fois afin de constituer un véritable chœur virtuel !

Le musicien vient encore de passer par une période difficile, comme en témoignent certains de ses textes inspirés par son expérience personnelle mais semble désormais reparti du bon pied. De là à parler de nouveau cycle musical, pourquoi pas, mais ce n'est pas primordial. Ce qui importe, c'est que "Rock of faith" soit inspiré… Et là, pour le compte, c'est un album magnifique !

Marc Moingeon




Retour ŕ la sous-rubrique :

Autres publications de la sous-rubrique :

Temps : 0.0333 seconde(s)