Le magazine

koid9 magazine

News letter


Votre adresse E-mail



Recevez par mail le sommaire du prochaine numéro.

Wetton-Downes : Icon 2 - Rubicon (2006 - cd - parue dans le Koid9 n°60)

(248 mots dans ce texte )  -   lu : 79 Fois     Page Spéciale pour impression

Wetton-Downes_IconII.jpg

Ce second album studio de Wetton-Downes est moins pire que le live chroniqué ci-dessus. Déjà, il s'agit de nouveau matériel, appréciable pour deux artistes ayant une brillante carrière derrière eux. Les mélodies et les arrangements sont assez agréables, sans être impérissables. Le travail en studio permet de donner un véritable attrait à la voix aujourd'hui bien fatiguée de John Wetton  : elle est ici parfaite, comme au premier jour et les choeurs assez jolis. Les claviers de Geoff Downes bénéficient d'overdubs et sont ainsi beaucoup moins lénifiants qu'en concert. Et puis, il y a Hugh Mc Dowell (ex-Electric Light Orchestra) au violoncelle pour rehausser l'ensemble et c'est plutôt plaisant. Je dirais même que ses interventions sont la principale qualité du disque. A remarquer de nouveau la présence d'Annie Haslam qui romance plusieurs fois avec John Wetton. A les entendre, on imagine deux jeunes tourtereaux (ce que leur enveloppe charnelle ne laisse pas paraître  : ah les miracles de la musique  !). Une fois encore la présence de John Mitchell est virtuelle car la guitare est quasiment inexistante. Sinon, on peut toujours dénoncer les mêmes travers reprochés à Wetton et à Downes depuis des années  : manque d'épaisseur (la musique, car les gugusses sont loin d?être squelettiques), d'ambition et le résultat est bien mou, voire même assez chiant. Un album à écouter en fond sonore entre la tisane et le dodo. Bonne nuit...

Cousin Hub




Retour ŕ la sous-rubrique :

Autres publications de la sous-rubrique :

Temps : 0.1354 seconde(s)