Le magazine

koid9 magazine

News letter


Votre adresse E-mail



Recevez par mail le sommaire du prochaine numéro.

Within Temptation : Black Symphony (2008 - 2 cd / 2 dvd - parue dans le Koid9 n°68)

(603 mots dans ce texte )  -   lu : 102 Fois     Page Spéciale pour impression

WithinTemptation_BlackSymphony.jpg

Il était une fois une belle et jeune fille qui voulait devenir princesse. Ambitieuse, elle ne pensait qu?à se faire confectionner de belles robes pour briller en société. Accompagnée d?une horde de vilains, elle se produisait de petite salle en petite salle pour montrer sa garde-robe et faire entendre sa voix cristalline aux serfs et manants venus là pour se désaltérer d?une bonne cervoise bien fraîche. Peu importe si elle devait subir les outrages et les sarcasmes d?une partie des scribes en vue, affirmant que sa douce musique était peu originale, que ses vilains n?étaient de piètres troubadours et qu?elle-même jouait beaucoup plus sur son apparence que sur de réels talents vocaux. Avec intelligence, la jeune fille faisait fi de ces opinions contestables et poursuivait coûte que coûte ses odes à la vie. En entrant dans la danse sur la mère Terre ("Enter" en 1996, "The Dance" en 1997, "Mother earth" en 2000), elle connaissait un succès croissant auprès des gueux. Les bien-pensants furent bien obligés de reconnaître un certain talent à la belle et à ses bêtes. Si bien que Sharon, puisqu?elle se prénommait ainsi, décida de faire republier sa dernière ritournelle en 2002. "Mother earth", qui connu donc une nouvelle jeunesse? Une renommée internationale s?ouvra à elle, sa force tranquille lui permettant d?ouvrir son c?ur à toute chose ("Silent force" en 2004, "The heart of everything" en 2007). Finies les gargotes, les églises gothiques s?ouvraient enfin à elle et les pèlerins arrivaient en masse pour communier avec elle. Elle voulait devenir princesse, mais c?est grande prêtresse métallique qu?elle fut proclamée. Depuis la disparition de la reine Tarja dans les tréfonds de l?hiver finnois, la place était vacante?

En 2008, elle décide d?exercer sa messe gothique, sa "Black symphony", dans le temple Ahoy de Rotterdam. Accompagnée de ses vilains et du Metropole Orchestra, un grand ensemble classique, et d?une chorale grégorienne, Sharon peut enfin briller en société  : elle est enfin acceptée par la cour. En 21 psaumes, les plus connus de ses 5 recueils passés, rehaussés par l?orchestre et les ch?urs, elle nous prouve que sa secte Within Temptation est la plus grande parmi les églises gothiques actuelles. On ne compte pas le nombre de fois où elle change de garde-robe, allant à entrer sur scène vêtue d?une robe rouge à collerette, avec une traîne de 10 mètres de long. Tout y passe de "julian" à "stand my gound", de "mother earth" à "ice queen". On remarque même la présence de certains de ses amis, autres grands chefs gothiques venus lui prêter main forte. Ainsi le gnome Keith Caputto, du clan des nains, vocalise avec elle sur "what have you done". La sirène Anneke toute droite sortie des eaux d?Agua de Anike, toutes gambettes à l?air, vient également lui donner la répartie sur un "somewhere" empli de douceur et de charme. Quant à "the other half", le mal fait son apparition en la personne de George Oosthoek, un démon grogneur dont les rots et vomissements abjects lancés à la face de Sharon sont contrecarrés comme par enchantement par la voix magique de la belle. Une belle messe en vérité je vous le dis, où le bien triomphe sur le mal. Sharon den Adel est devenu la "reine des glaces" qu?elle a toujours voulue être. "Black symphony" est édité en double DVD, double CD: vous avez le choix entre le premier (indispensable), le second (moins d?intérêt) ou les deux à la fois (si vous avez encore quelques écus qui traînent en ces temps de crise.).

Cousin Hub




Retour ŕ la sous-rubrique :

Autres publications de la sous-rubrique :

Temps : 0.0222 seconde(s)