Le magazine

koid9 magazine

News letter


Votre adresse E-mail



Recevez par mail le sommaire du prochaine numéro.

Wrong Object (The) : Stories From The Shed (2008 - cd - parue dans le Koid9 n°65)

(346 mots dans ce texte )  -   lu : 77 Fois     Page Spéciale pour impression

WrongObject_StoriesFromTheShed.jpg

Il me semble que je vous avais fait part de mon désarroi à propos du jazz et qu’il fallait que je vous explique un jour pourquoi. C’est en partant de l’écoute et de l’étude du nouvel album de ce groupe belge crée en 2002 par Michel Delville, guitariste et fan de Zappa, que je me décide à vous en dire plus au sujet de mon aversion à l’égard d’un certain jazz. Vous allez me dire : Il va descendre ce disque. Raté ! Je vais en dire du bien de cet album. Ce que je déteste dans le jazz, c’est lorsque les morceaux s’étirent au profit de chorus interminables et barbants. C’est ce que je craignais avant l’écoute de ce disque. En fait, il n’en est rien car les morceaux sont courts. Vous allez me dire : C’est tout ? Ca suffit ? Clairement, oui. Car le fait que les titres soient courts oblige à une construction plus rigoureuse dans l’écriture et une meilleure immédiateté de l’attirance vers l’auditeur. Et puis, aussi, les chorus ne sont pas du tout envahissants, malgré la présence d’une guitare, d’un sax et d’une trompette. Quelque part, je ne connaissais pas assez bien ce groupe de jeunes musiciens belges. Les derniers disques, toujours des live d’ailleurs, générèrent sur moi un ennui mortel pour les raisons déjà citées plus hauts et ce malgré la présence de guests tels qu’ Elton Dean ou Annie Whitehead. Cette fois, c’est différent. Il s’agit ici d’un jazz hybride mêlant à la fois le rock et la musique électro et parfois de la musique folk de l’Europe de l’Est, voire même orientale. Le plus surprenant dans cette histoire c’est que "Stories from the sheld" est le premier album studio de cette formation ! Mais The Wrong Object reste un groupe de jazz qui a toujours finalement privilégié l’instant fugace des conditions live avec déjà six albums à son actif. Il manquait peut être encore jusqu’à aujourd’hui le témoignage d’une personnalité qui s’affirme enfin.

Patrick Robinet




Retour ŕ la sous-rubrique :

Autres publications de la sous-rubrique :

Temps : 0.0311 seconde(s)