Le magazine

koid9 magazine

News letter


Votre adresse E-mail



Recevez par mail le sommaire du prochaine numéro.

Xinema : Different Ways (2002 - cd - parue dans le Koid9 n°44)

(293 mots dans ce texte )  -   lu : 91 Fois     Page Spéciale pour impression

Xinema_DifferentWays.jpg

Premier album pour ce trio qui nous arrive de Suède (son pays d'origine) via le Canada (son label). Xinema existe sous sa forme actuelle depuis mars 1999 mais nos trois musiciens ont également sévi, entre 1985 et 1990, dans un combo du nom de Madrigal. Fort de ce passé musical, Mikael Askemur (lead vocal, claviers et basse), Sven Larsson (lead guitare) et Jonas Thurén (batterie) offrent un "Different ways" très prometteur. Le groupe ne cache pas ses influences. Rush, Genesis, Yes, Kansas et Styx en font parties. C'est d'ailleurs par touches que celles-ci se font jour à travers les compositions. Et pourtant, en écoutant le chant, je ne peux m'empêcher de penser à John Wetton et donc indirectement à Asia. Et lorsque les titres décollent, on croirait entendre Saga. Quoiqu'il en soit, les 12 titres, tour à tour énergiques et atmosphériques, sont évocateurs de l'influence générale de ces groupes sur Xinema. Nous sommes ici en pleine pop prog mélodique. La mise en place rythmique est impressionnante. Ce qui prouve une fois de plus que nous avons à faire à des musiciens expérimentés (très techniques dans les solos !), bougrement talentueux et, pour ne rien gâcher, excellents mélodistes. Le seul reproche que l'on pourrait faire est à chercher du côté de la production qui manque de relief, de profondeur. Ceci dit, cela ne remet nullement en cause la qualité des titres et le potentiel du trio. Si l'effort de promotion est suffisamment important autour de ce groupe, Xinema, l'outsider, pourrait bien s'imposer rapidement comme un futur grand. Et si "Different ways" était le point de départ d'une longue carrière ? Seul l'avenir nous le dira !

Denis Perrot




Retour à la sous-rubrique :

Autres publications de la sous-rubrique :

Temps : 0.0474 seconde(s)