Le magazine

koid9 magazine

News letter


Votre adresse E-mail



Recevez par mail le sommaire du prochaine numéro.

Xyz : Letter To God (2003 - cd - parue dans le Koid9 n°47)

(313 mots dans ce texte )  -   lu : 84 Fois     Page Spéciale pour impression

Xyz_LettertoGod.jpg

-C’est quoi XYZ ?

-Ben facile, les trois dernières lettres de l’alphabet…

-Ah c’est malin ! Je te parle musique…

-Ok, ok. XYZ est un hard-rock band ricain qui a émergé en 1989 des rues de Los Angeles pour brûler les planches de son pays. Ca te va comme explication ?

-C’est insuffisant !

-Puisque tu insistes, le leader du groupe s’appelle Terry Ilous. C’est le chanteur. Il a une voix super intéressante, bien typée hard-rock années 80, me faisant penser à un mélange de Mark Boals et de Lenny Wolf. Il est né à Paris de père espagnol et de mère française, puis il a émigré à L.A. avec son père guitariste qui l’a introduit dans le milieu (musical, pas la mafia). Après un break de 10 ans, XYZ a décidé d’écrire une "lettre à Dieu", comme d’autres écrivent au père Noël. Et puis ça a marché, Ilous a décroché un nouveau contrat discographique avec MTM et le producteur Tom Fletcher (Scorpions, Toto, Yes…) s’est occupé du son. XYZ joue un hard-rock traditionnel, comme on savait en fabriquer il y a 20 ans : avec un bon riff, une mélodie accrocheuse, un chant hargneux, une rythmique qui pulse, un solo de gratte turgescent… Pas très original, n’est-ce pas ? En tous cas, ça nous change de la double-pédale de grosse caisse, des soli guitare/synthés néoclassiques, des braillements du néo-métal… Il faut chercher des influences chez Ted Nugent, Led Zep -ou plutôt Kingdom Come- ("rainy day"), Scorpions (la ballade "deny")… bref toute cette scène-là. "Letter to god" ne m’a pas bouleversé plus que cela, mais il m’a rappelé de bons souvenirs : mon adolescence, quoi !

-Merci de tes explications, j’en sais beaucoup plus.

Cousin Hub




Retour à la sous-rubrique :

Autres publications de la sous-rubrique :

Temps : 0.0224 seconde(s)