Le magazine

koid9 magazine

News letter


Votre adresse E-mail



Recevez par mail le sommaire du prochaine numéro.

Acidente : Technolorgy (2003 - cd - parue dans le Koid9 n°45)

(404 mots dans ce texte )  -   lu : 203 Fois     Page Spéciale pour impression

Acidente_Technolorgy.jpg

Acidente est un groupe Brésilien en activité depuis les années 70. Auteur déjà de 6 albums sa carrière se divise en 2 parties :
- de 1978 à 1987 où il proposait une musique plutôt rock avec 3 albums : "Guerra civil" en 1981, "Fim do mundo" en 1983 et "Piolho" en 1985.

- De 1989 à 2001 période beaucoup plus progressive avec aussi 3 albums : "Quebre este disco" en 1990, "Gloomland" en 1994 et "Farawayers" en 1996.

En effet à partir de 1989 Paulo Malaria (n’oubliez pas votre nivaquine !!) clavier, chant et fondateur du groupe forme un nouveau groupe pour jouer une musique progressive influencée par Pink Floyd, Camel ou Eloy. En 2002 Musea sort "Technolorgy". Cet album est en fait composé de chansons écrites à la fin des années 70. Le groupe se compose donc de Paulo Malaria, le leader, Ary Menezes à la basse et acoustique guitare, Mario Costa à la batterie, Renato Borges aux guitares.

Le disque dure 64 : 25 (de 1 :20 à 15 :42) et est entièrement instrumental. Alors la musique produite est d’essence symphonique tantôt enjouée, tantôt calme avec bien sûr une grosse technique et des morceaux complexes entrecoupés de nombreux breaks. Ca ressemble beaucoup à l’école symphonique Brésilienne avec quelques passages légèrement jazzy qui font penser à du vieux Camel. On assiste à de nombreux duels entre les claviers aux sonorités très variées et la guitare parfois lyrique, parfois saturée, avec une section rythmique costaude mais aussi inventive. Le morceau le plus long de l’album "factotum" en est la parfaite représentation. Tout y est : des sons de claviers qui changent tout le temps, des breaks incessants, des passages calmes avec de la flûte et une guitare lyrique à la Camel, puis des passages beaucoup plus rapides dominés par de magnifiques soli de guitare.

Le seul petit reproche que je pourrais lui faire c’est que sur la durée, il me paraît un peu monocorde. Même si la musique dans ce genre de production se suffit à elle-même, peut-être qu’un peu de chant l’aurait rendu plus attractive. Mais, attention, "Technolorgy" est vraiment un excellent album qui marrie très bien la mélodie et la technique avec des arrangements toujours bien sentis. Alors à quand le vrai nouvel album !!!

Remy Bessouat





Retour ŕ la sous-rubrique :

Autres publications de la sous-rubrique :

Temps : 0.0239 seconde(s)