Le magazine

koid9 magazine

News letter


Votre adresse E-mail



Recevez par mail le sommaire du prochaine numéro.

Barclay James Harvest : Live (1974 - cd - parue dans le Koid9 n°55)

(361 mots dans ce texte )  -   lu : 150 Fois     Page Spéciale pour impression

BJH_Live.jpg

Indispensable. Ce Live est indispensable. Jean-Yves Huonic vous le disait déjà dans le Koid9 n°45 à l'occasion de la rétrospective-marathon que nous avions alors consacrée au groupe. Seulement, problème : ce Live réédité une première fois en CD en 1991 était épuisé et introuvable depuis des années.

Mais Eclectic Discs, le label anglais de Mark Powell qui réédite aussi les Nektar, Caravan, East of Eden et autres Egg, arrive à la rescousse pour nous proposer une version remasterisée 24 bits de ce disque mythique. Paru à l'origine sous la forme d'un double vinyl totalisant 75 minutes, le label n'a guère eu la possibilité de rajouter des bonus à ce disque.

Peu importe : enregistré en 1974 au Liverpool Stadium et au Théâtre Royal de Drury Lane, Londres, on retrouve le line-up classique et en pleine forme du combo britannique, à savoir Les Holroyd à la basse et au chant, John Lees à la guitare et au chant, Mel Pritchard à la batterie et Stuart "Wooly" Wolstenholme aux claviers et au chant. Il s'agit là du tout premier enregistrement Live du combo britannique, conçu un peu comme une conclusion à une première période. Sorti peu après que BJH soit passé de chez Harvest à Polydor, la set-list a posé quelques problèmes puisque l'autorisation de EMI (dont Harvest est une sous-marque) était nécessaire pour y faire figurer des morceaux comme "mockingbird" par exemple. Il y avait aussi eu des problèmes techniques à l'enregistrement des parties de mellotron du concert du Théâtre Royal de Drury Lane, forçant le groupe à réenregistrer et à overdubber ces parties ultérieurement ; Seuls "negative earth", "she said" et "paper wings" proviennent du concert de Liverpool, les huit autres morceaux ayant été enregistrés à Londres.

On s'accorde en général à dire que le plus indispensable des enregistrements Live de BJH est "Live tapes". Ca se discute sans doute, mais quelle que soit la conclusion des discussions, ce Live 1974 ne devrait jamais arriver très loin derrière, dans la catégorie "indispensable".

Benoît Herr




Retour ŕ la sous-rubrique :

Autres publications de la sous-rubrique :

Temps : 0.04 seconde(s)