Le magazine

koid9 magazine

News letter


Votre adresse E-mail



Recevez par mail le sommaire du prochaine numéro.

Barclay James Harvest (Featuring Les Holroyd) : Classic Meets Rock (2007 - cd / dvd - parue dans le Koid9 n°63)

(657 mots dans ce texte )  -   lu : 152 Fois     Page Spéciale pour impression

BJH_ClassicMeetsRock.jpg

L'association du rock et de la musique classique est toujours un pari et donne souvent des résultats mitigés ; les exemples d'associations plus ou moins heureuses sont nombreux. Parmi les plus anciennes tentatives, citons le "Symphonic Music of Yes" ou le "Us and them – Symphonic Pink Floyd", dont le moins qu'on puisse dire est "peut mieux faire". Mais depuis quelques temps, des gens comme Pip Williams, l'arrangeur d'une partie des titres du présent DVD, semblent apporter beaucoup à l'exercice. Des oeuvres comme "One with everything" de Styx avec le "Contemporary Youth Orchestra" de Cleveland sont des plus réussies. Notons aussi que le même Pip Williams est, dans un genre et une démarche certes différents, responsable de la composition et des arrangements des parties orchestrales de l'album "Once" de Nightwish, ainsi que de celui qui sort ces temps-ci, "Dark passion play", des oeuvres bien plus probantes (surtout que la musique a été composée pour intégrer un orchestre classique). Ajoutons à ceci que l'exercice n'est pas une première pour Barclay James Harvest qui avait déjà tourné avec un orchestre philharmonique dans les 70s et que de toutes façons, s'il y a une musique dans le rock qui s'accommode bien des sonorités classiques, c'est bien celle de BJH. Le résultat est à la hauteur des attentes.

Précisons que c'est l'incarnation emmenée par le bassiste originel de BJH, Les Holroyd, appelée Barclay James Harvest featuring Les Holroyd (ou BJHFLH pour les intimes), qui officie ici. On se souvient que Les Holroyd se faisait jusqu'en 2004 accompagner dans BJHFLH par le batteur Mel Pritchard, qui a eu la mauvaise idée de décéder cette année-là. La performance gravée ici lui est dédiée.

Enregistré dans la superbe salle Galaxie d'Amnéville, près de Metz le 6 avril 2006, l'objet se décline dans une version imagée (DVD) mais aussi uniquement sonore (CD double). La version CD comporte l'intégralité du concert, tout comme le DVD, soit 17 titres pour deux heures de musique, en stéréo, tout comme le DVD. À vous de choisir, donc.

On peut déplorer l'absence de piste 5.1 sur la version DVD, par ailleurs fort réussie. La réalisation de l'image, par exemple, a été confiée à une équipe de professionnels maniant de nombreuses caméras, d'où la diversité des plans, qui s'enchaînent vite, peut-être même un peu trop vite. Bien que stéréo, le son est excellent, même si par moments on peut trouver qu'il manque un peu de dynamique. Côté spectacle, pas de light-show spectaculaire à espérer, ni feux d'artifices ou autres lasers. La musique, rien que la musique, servie par Les Holroyd, rejoint ici par l'excellent et souvent sous-estimé Michael Byron-Hehir aux guitares, Colin Browne aux claviers, Ian Wilson aux guitares également, différentes des premières, Paul Walsham à la batterie et Steve Butler aux claviers et aux percussions. Tout ce beau monde, à l'exception du batteur, apporte également sa contribution vocale à des degrés divers. Pour le reste, c'est l'Orchestre Philharmonique de Prague qui violine, violoncellise, trompettise, trombonise etc.

Côté setlist, rien de bien neuf à l'horizon. Au contraire, après les deux morceaux d'introduction exclusivement instrumentaux et orchestraux, on revisite l'immense répertoire du groupe, y compris le fameux "hymn", pourtant composé par John Lees. L'histoire ne dit pas comment John Lees et Les Holroyd se sont arrangés pour cela. On trouve par ailleurs des titres récents comme "january morning" côtoyant l'incontournable "mockingbird", qui date de 1971. Citons encore, bien que la liste ne soit pas exhaustive, "rock 'n' roll star", joué en hommage à l'ami Mel, "Berlin", "life is for living" ou "play to the world".

Qu'il s'agisse du CD ou du DVD, c'est plaisant, bien fait, rythmé et d'ores et déjà indispensable à tout amateur du groupe.

Benoît Herr

Site du groupe




Retour ŕ la sous-rubrique :

Autres publications de la sous-rubrique :

Temps : 0.0322 seconde(s)