Le magazine

koid9 magazine

News letter


Votre adresse E-mail



Recevez par mail le sommaire du prochaine numéro.

Beardfish : The Sane Day (2006 - cd - parue dans le Koid9 n°58)

(338 mots dans ce texte )  -   lu : 143 Fois     Page Spéciale pour impression

Beardfish_TheSaneDay.jpg

Prendre une bonne dose d'ELP et de Frank Zappa, y ajouter une rasade généreuse de King Crimson et de Gentle Giant, une cuillerée de Mats & Morgan Band, une pincée de jazz, un soupçon de Beatles et un zeste d'Erik Satie. Agiter pour bien mélanger, présenter le tout avec un chant un peu théâtrale mais laissant la part belle aux passages instrumentaux, et vous obtenez Beardfish. Non pas le barbudo que l'on voit tenu en laisse (si, si) sur l'illustration du boîtier, poisson de la famille des dorades vivant dans les profondeurs de l'Atlantique et dont le nom provient des deux longs barbillons qu'il arbore fièrement. Mais le groupe suédois fondé en 2000 et dont le présent double CD est le second album, le premier étant resté trop confidentiel, du moins en France. En fait, la recette ci-dessus ne donne qu'un faible aperçu de la très grande diversité des styles musicaux abordés avec talent et originalité par Rikard Sjöblom (chant, guitare, claviers et percussions), David Zackrisson (guitare et chant), Robert Hansen (basse et chant), Magnus Östgren (batterie), et trois invités à la flûte et au chant. Il y a en effet de quoi se régaler et aussi se laisser surprendre par ces 19 morceaux de 1 à 13 minutes qui délivrent au final une musique décidément inclassable, truffée de breaks, où l'on passe sans crier gare du RIO au psychédélique, du rock plus classique à la musique de chambre, du prog sombre et tourmenté à la ballade jazzy. Tout est bon sur ce double CD bien rempli, dont la longueur totale de 112 minutes ne provoque à aucun moment l'ennui. Car même si les principales influences remontent aux années 70, le son et le jeu des musiciens sont quant à eux très modernes et servis par une production impeccable. En conclusion, voici du progressif jouissif et festif, digne de la renommée de l'école suédoise.

Bruno "par la barbe du prog-fête !" Dassy




Retour ŕ la sous-rubrique :

Autres publications de la sous-rubrique :

Temps : 0.0312 seconde(s)