Le magazine

koid9 magazine

News letter


Votre adresse E-mail



Recevez par mail le sommaire du prochaine numéro.

12 Alfonso : This Is (2003 - cd - parue dans le Koid9 n°47)

(417 mots dans ce texte )  -   lu : 184 Fois     Page Spéciale pour impression

12Alfonso_ThisIs.jpg

La musique de XII Alfonso est particulièrement symphonique et pour retranscrire ce son sur scène les frères François et Philippe Claerhout (clavier et guitare) se sont entourés d'une multitude de musiciens ; au total une dizaine, avec notamment plusieurs claviers, plusieurs guitaristes (guitares électrique et acoustique). Comme il s'agit d'un concert de 1998, la plupart des morceaux proviennent de "The lost frontier" (plages 1-6, 9-10 et 13-15), leur meilleur album à ce jour, mais on trouve aussi un morceau de "Odysées" paru en 1999 (plage 16), un autre de "Claude Monet – vol.1" sorti en 2001 (plage 11) et un inédit intitulé "journey to the winter's country". Et les plages 7 et 8 me direz-vous ? C'est la cerise sur le gâteau : un entracte proposé par les frères Payssan, avec 2 morceaux de Vital Duo ("la dame de Mantoue" et "chanson du trouvère"). Comme il s'agit d'un concert de XII Alfonso, je ne m'éterniserai pas sur ces 2 morceaux, quoique, quoique (comme dirait Raymond), chacun d'eux vaut son pesant de cacahouètes ("d'eux vaut"-Devos, désolé je pouvais pas la laisser passer celle-là !). Il faut quand même signaler qu'il s'agissait d'une des premières apparitions de Vital Duo. En outre, si "chanson de trouvère" figure sur l'album "Ex tempore", par contre "la dame de Mantoue" est un inédit (il ne figure pas non plus sur le DVD).

Dans l'ensemble la musique de XII Alfonso reproduit un univers symphonique, avec des influences celtiques (liées au concept album "The lost frontier", axé sur le mur d'Hadrien érigé entre l'Angleterre et l'Ecosse). Certains morceaux font indéniablement penser à Mike Oldfield : c'est le cas de "mist" avec notamment des cloches à la "tubular bells", de "journey to the winter's country" pour le son de guitare électrique et surtout du superbe "anthem" (8'34"). On trouve aussi sur l'album des passages légèrement jazzy, un côté folk, une musique d'ambiance avec divers bruitages (orage, train…). Outre un accompagnement vocal sur "anthem", la chanteuse Caroline Lafue, nous fait profiter de sa splendide voix à deux reprises : sur "breathing scarcely" (1er morceau) et surtout "the ghost song" (7'503) morceau plus rock que le reste de l'album.

Bien qu'il s'agisse d'un live, le son est impeccable tout au long des 78 minutes et on peut apprécier au mieux toute la virtuosité de XII Alfonso ; difficle de faire plus symphonique….

Jean Brianza




Retour ŕ la sous-rubrique :

Autres publications de la sous-rubrique :

Temps : 0.0185 seconde(s)