Le magazine

koid9 magazine

News letter


Votre adresse E-mail



Recevez par mail le sommaire du prochaine numéro.

Blind Ego : Mirror (2007 - cd - parue dans le Koid9 n°61)

(382 mots dans ce texte )  -   lu : 185 Fois     Page Spéciale pour impression

BlindEgo_Mirror.jpg

Annoncé chez Inside Out, voici le 1er album du guitariste de RPWL sur le petit label Red Farm Records. Et oui, derrière Blind Ego se cache Karlheinz "Kalle" Wallner. Attention, le jeune guitariste s'est entouré de pointures du (néo) prog pour produire cet album : John Jowitt - IQ (basse), John Mitchell - Arena, Kino et Paul Wrightson - 2nd chanteur d'Arena (voix) et Tommy Eberhardt (batterie) sans oublier Clive Nolan - Arena, Pendragon pour des chœurs et son pote Yogi Lang - RPWL pour quelques lignes de clavier et pour la production.

L'album solo d'un guitariste fait toujours craindre à une effluve de solos bien barrés, rien de tel ici, le format chanson, entrecoupé de deux instrumentaux ("open sore" et "moorland") et d'un court pont musical ("hallowed"), structure les 10 titres de ce "Mirror".

En fait, "Mirror" est en quelque sorte une copie de "Picture" que les fans de Kino peuvent acheter les yeux fermés. Même progressif pur jus, à la limite du hard, porté par un mur de guitare entrecoupé de solo où Kalle s'essaye à élargir sa palette sonore, bien que quelques passages ("black despair", "don't ask me why") et surtout "forbidden to remain" du haut de ses 10'04, font irrémédiablement penser à RPWL ("les chiens font pas des chats" !).

Cette similitude avec le groupe de Pete Trewavas est indubitablement renforcée par la présence de John Mitchell au chant sur les titres les plus speed ou très orientés pop britannique ("obsession"). Wrightson, quant à lui, place sa voix sur les morceaux les plus "cool". On pourra toujours regretté que l'ami Kalle ne se soit pas à nouveau offert les services de Ray Wilson ("roses" de RPWL) dont la voix se serait glissée à merveille sur cet album de pop-prog.

Ne boudons pas notre plaisir car voilà un bien bel album qui saura contenter plus d'un amateur de musique rock mélodique.

Bernard Prévost

PS : Cerise sur le gâteau, l'ami Kalle offre à ses fans de la première heure, "artist manqué", un inédit remixé de Violet District.

Site du groupe




Retour ŕ la sous-rubrique :

Autres publications de la sous-rubrique :

Temps : 0.0244 seconde(s)