Le magazine

koid9 magazine

News letter


Votre adresse E-mail



Recevez par mail le sommaire du prochaine numéro.

Book Of Reflections : Chapter 2 - Unfold The Future (2007 - cd - parue dans le Koid9 n°61)

(455 mots dans ce texte )  -   lu : 139 Fois     Page Spéciale pour impression

BookOfReflections_UnfoldTheFuture.jpg

Pour ce second opus de son projet, Lars Eric Mattsson ("Monsieur Lion Music" en personne), a recruté une formation différente de celle figurant sur le premier album  : à côté du fidèle Eddie Sledgehammer (batterie), on a seulement quelques invités : le virtuose Anand Mahangoe joue trois solos de guitare, l'Italien Mistheria en joue quatre aux claviers, et un certain Jeff Bollinger joue quelques parties de violon. Côté chant, on trouve Bjorn Jansson (Tears of Anger) et l'excellent Martin LeMar (Lalu, Tomorrow's Eve), chacun sur trois titres. Mattsson lui-même, en plus des guitares, de la basse et des claviers, s'est également mis au chant… sur 5 morceaux, en fait. Une initiative assez risquée car son timbre medium/aigu, un tantinet plaintif et nasillard, est plutôt fragile mais pas désagréable sur la longueur, même si on aurait aimé que Martin LeMar participe davantage.

Musicalement, on remarque immédiatement une évolution. Là où le premier volume donnait en majorité dans un power metal épique, mélodique mais assez furieux, ce nouvel album est à la fois plus progressif et plus accessible, avec quelques influences classiques assez nettes, des tempos variables et complexes. Au cœur de ces 55 minutes réparties sur 11 titres, il y a toujours des morceaux rapides et épiques, oui, mais aussi des passages lents, calmes, trois ballades ou pseudo-ballades, des ambiances orientalisantes…

Les claviers sont omniprésents : piano, solos avec des timbres de type minimoog, orchestrations de cordes assez convaincantes, on n'a pas lésiné sur leur usage. Plusieurs refrains ou thèmes principaux restent immédiatement en mémoire. Les vocaux (même si certaines parties demeurent assez agressives) ont bien été travaillés, avec notamment quelques chœurs. Au niveau guitaristique, Mattsson reste un soliste plus que compétent au style volubile et expressif, et il essaye également de varier un peu les sons, tout en gardant sa personnalité (son timbre de sitar, déjà largement utilisé sur son dernier album instrumental, comme son utilisation de la guitare acoustique, sont assez bienvenus, par exemple). Petit bémol : la batterie sonne de manière un peu creuse, avec pas mal de reverb (la caisse claire, façon "années 88 – 92") et il y a une petite tendance à en faire un peu trop (encore pas mal de double grosse caisse).

Ceci dit, beaucoup de groupes de progmetal sont nettement plus démonstratifs ! Ces détails n'effacent pas toutes les qualités citées plus haut. Ce deuxième volet du projet Book of Reflections est sensiblement meilleur que le premier et pourra s'adresser à un public plus large.

Marc Moingeon

MySpace du groupe




Retour ŕ la sous-rubrique :

Autres publications de la sous-rubrique :

Temps : 0.0269 seconde(s)