Le magazine

koid9 magazine

News letter


Votre adresse E-mail



Recevez par mail le sommaire du prochaine numéro.

George Bellas : Venomous Fingers (2003 - cd - parue dans le Koid9 n°48)

(588 mots dans ce texte )  -   lu : 107 Fois     Page Spéciale pour impression

GeorgeBellas_VenomousFingers.jpg

George Bellas est un virtuose de la guitare de l'école "heavy metal néoclassique" avec de très fortes connotations progressives. Sa carrière est déjà bien remplie, avec deux albums solos ("Turn of the millenium" et "Mind over matter") en 1997 et 1998, sa participation très active au premier album de John West (Artension et Royal Hunt). Il a joué ensuite sur l'album "Edge of the world" du duo Mogg/Way (i.e la base de UFO), sur le deuxième album du claviériste Vitalij Kuprij ("Extreme measures"), sur "The oracle" de Ring Of Fire, groupe fondé par Mark Boals avec le même Kuprij et pour finir sur "Hundred year flood" de Magellan en 2002. Autant dire que ce musicien n'est pas un petit plaisantin.

"Venomous fingers" aurait dû en fait sortir il y a déjà très longtemps mais il a été interrompu au moment où le guitariste a perdu son père. Il s'agit d'un véritable album solo au sens strict du terme car Bellas y joue tout  :  guitares, basse, claviers et comme aucun batteur n'est non plus mentionné, on suppose qu'il a aussi programmé les percussions  ! Je vous sens immédiatement réticents à cette idée? Oui, la batterie -également les claviers- sont programmés mais au niveau des boites à rythme, le travail réalisé est incroyable? Honnêtement, c'est assez dur de ne pas se dire  :  "ah! quel super batteur". Oui, ça fait vrai, pour une fois.. et c'est un jeu TRES technique que George nous a programmé là  !

Au niveau musical, c'est un album varié, avec des influences classiques de diverses époques et des échos de certaines musiques de films aussi. Il n'est cependant peut-être pas aussi bon que le précédent, "Mind Over Matter", où figurait des musiciens de grande classe et puis aussi un fantastique morceau de 30 mn intitulé "orchestral suite"? oui, comme plusieurs séries de pièces orchestrales de JS Bach et ce n'est vraiment pas un hasard  !

"Venomous fingers" est pourtant toujours assez grandiose et les claviers sont omniprésents. Il y a même plusieurs courtes pièces basées dessus et Bellas nous a trouvé quelques très belles sonorités de ch?urs, voix de soprano, ensemble de cordes, clavecin, orgue, etc. On préférerait qu'il ait quelqu'un du talent de Tomas Bodin pour l'accompagner mais bon, il faut faire abstraction des programmations pour apprécier pleinement ces 15 titres allant de 40 secondes à plus de 11 minutes (55 mn au total) qui sont très riches en rebondissements. On peut s'y perdre? C'est surtout le travail au niveau des rythmes composés et les complexes contrepoints à deux, trois ou quatre guitares qui forcent l'attention de l'auditeur. On voit que Bach a influencé le musicien, non pas avec de simples thèmes archi-connus, mais davantage au niveau des idées structurales. De toute évidence -il le dit lui-même- George a adoré Yngwie Malmsteen et partage son amour de la musique classique mais le registre est plus vaste, avec des tonalités plus modernes, et les constructions bien plus progressives. Seuls 2 ou trois morceaux vont plus dans le "style Malmsteen", plus linéaire et puis il y a une longue ballade à l'ambiance assez dramatique. Le jeu de Bellas est phénoménal.. Très rapide et très précis, très mélodique encore que souvent un peu trop fulgurant?

Les amateurs de musique instrumentale très élaborée ne peuvent manquer de s'intéresser à ce musicien original et les détracteurs du chant typé "metal" ne seront pas gênés?

Marc Moingeon




Retour ŕ la sous-rubrique :

Autres publications de la sous-rubrique :

Temps : 0.0369 seconde(s)