Le magazine

koid9 magazine

News letter


Votre adresse E-mail



Recevez par mail le sommaire du prochaine numéro.

Cabezas De Cera : Live (2005 - dvd - parue dans le Koid9 n°55)

(443 mots dans ce texte )  -   lu : 144 Fois     Page Spéciale pour impression

CabezasDeCera_Live.jpg

Ceux qui se sont décarcassés et déplacés pour aller assister au festival Crescendo 2004 se souviennent à coup sûr de la très marquante performance Live des mexicains de Cabezas de Cera (CDC), groupe hors-normes autant qu'extraordinaire (dans tous les sens du terme), dont Sébastien Monteaud, président de l'association Crescendo, s'était alors entiché autant et en parallèle de moi-même, sans pourtant que nous nous soyons concertés.

Au festival, que les gens apprécient ou non la musique de CDC, tous se sont accordés pour dire qu'en Live, ils transmettaient vraiment quelque chose d'exceptionnel. Une telle unanimité faisait plaisir à voir, d'autant qu'elle est plus qu'exceptionnelle (trop, beaucoup trop) dans le prog...

Sébastien s'est tellement amouraché de CDC qu'il a fait revenir la bande à Mauricio Sotelo Vargas au printemps 2005, pour un concert couplé avec celui donné du ProgSud 2005. Jamais à court d'idées, Seb a fait appel à une association de Saintes,l'Embobineuse, pour fixer ce concert sur support vidéo numérique. Et quelques mois plus tard, voici que Crescendo se met à proposer un DVD !

Bande de veinards, vous allez donc pouvoir rester le cul vissé sur votre fauteuil et assister malgré tout à la performance de nos mexicains : 57 minutes d'une vidéo de qualité quasiment professionnelle pour 8 morceaux, vendue à un prix défiant toute concurrence. Mais attention : s'agissant d'un coup d'essai, le premier tirage a été limité ; renseignez-vous auprès de l'association pour savoir s'il leur en reste.

Côté son, ce n'est pas trop mal non plus : la prise a tout simplement été faite en direct sur la console lors du concert. Revers de la médaille pour ceux équipés d'un home-cinéma : il n'est qu'en stéréo et non en 5.1. Mais bon, on pardonnera aisément à Crescendo pour cette fois-ci. On leur pardonnera d'autant plus que le festival Crescendo 2005 a également été filmé et enregistré en 5.1 cette fois, dans le but évident d'en faire là aussi un DVD. Bon, dans pas longtemps, on enregistrera des live studio, sans public, comme ça, tout le monde pourra rester chez soi et visionner ses artistes préférés en se goinfrant de frites grasses, de GrosTambour et de merguez avariées. Quant à moi, je suis de ceux qui estiment que le meilleur DVD du monde, 5.1 ou pas, ne remplacera jamais une performance Live. C'est sans doute le signe que je suis en train de virer vieux schnoque. O tempora O mores !

Benoît Herr

Site du groupe




Retour ŕ la sous-rubrique :

Autres publications de la sous-rubrique :

Temps : 0.1275 seconde(s)