Le magazine

koid9 magazine

News letter


Votre adresse E-mail



Recevez par mail le sommaire du prochaine numéro.

Codice : Alba Y Ocaso (1999 - 2 cd - parue dans le Koid9 n°31)

(330 mots dans ce texte )  -   lu : 112 Fois     Page Spéciale pour impression

Codice_AlbaYOcaso.jpg

Voici un magnifique exemple d'un album dont on attend peu et qui donne énormément. Totalement inconnu au bataillon et avec ses 2 heures de musique réparties sur 2 CD, on pouvait en effet douter que la qualité soit constante tout au long du disque. C'est pourtant bien le cas ici: j'ai beau chercher, il n'y a rien de mauvais, ni même de moyen. Les 5 ans qu'aura mis ce projet à voir le jour y sont certainement pour beaucoup, mais un pareil talent, cela ne s'invente pas ! On dirait tout simplement que les musiciens de Codice ont assimilé et digéré tout ce qui s'est fait de mieux depuis la naissance du progressif et qu'ils s'en servent à présent comme de la palette d'un peintre: ils juxtaposent toutes ces couleurs de base sur la toile que constitue la partition et comme par miracle la magie opère de façon étonnante. On obtient ainsi une œuvre toute en contraste allant de passages épurés à la guitare acoustique, à d'autres à l'ampleur symphonique manifeste, en passant par des envolées énergiques façon Emerson, et des morceaux dominés par un orgue aux accents religieux, quand elle ne donne pas dans un style torturé crimsonien. Les quelques passages chantés, interprétés par un homme et une femme, sont particulièrement teintés d'une suavité et d'une nostalgie très sud-américaine.

Une fois séduit par le premier CD, on est surpris de s'apercevoir que le meilleur est à venir, car le deuxième est consacré à la suite de 53' "iconos", tout aussi inspirée et pleine de surprises. Pas mal pour un premier essai discographique !

En un mot comme en cent, précipitez-vous chez votre fournisseur habituel, car il n'y en aura pas pour tout le monde, cette édition étant à tirage limité (c'est mon premier CD numéroté, Wahhh !). L'un des événements sud-américains de l'année.

Michael Fligny




Retour ŕ la sous-rubrique :

Autres publications de la sous-rubrique :

Temps : 0.0273 seconde(s)