Le magazine

koid9 magazine

News letter


Votre adresse E-mail



Recevez par mail le sommaire du prochaine numéro.

Conspiracy : Live (2008 - dvd - parue dans le Koid9 n°65)

(590 mots dans ce texte )  -   lu : 117 Fois     Page Spéciale pour impression

Conspiracy_Live.jpg

Bien qu'il s'agisse du duo Squire/Sherwood, tout commence par une pochette bien trop éloignée de l'habituel concept "Yes music of light" des pochettes lumineuses de Roger Dean !

Dès les premières images, un truc bizarre se passe. Un espèce de malaise dû à un écran à 70% plongé dans le noir. L'étrange impression de ne voir qu'un sombre et vulgaire clip à l'image granuleuse. En fait, l'éclairage est fait à partir de quelques petites bougies posées autour des musiciens qui ne sont pas sur une scène mais en live dans un studio d'enregistrement. Et le big problème, c'est comme cela tout au long des 57 minutes, une immersion dans l'obscur d'après une idée de Billy Sherwood.

De plus, l'équipe qui se charge du tournage est complètement à court d'idées en ne procédant qu'à une série de plans fondus enchaînés. Sans compter les perpétuelles séquences de cadrage gros plan qui installent vite une monotonie.

Heureusement, il n'y a rien à redire sur le son qui est de bonne qualité (pas de format 5/1). J'ai même cru au début qu'il s'agissait d'un vilain play-back. En fait, il y a des tonnes d'harmoniseurs sur les chants, voire même un vocoder, condition optimum de studio donc !

Neuf titres composent ce DVD dont deux chansons de Yes "universal garden" et l'envoûtant "the more we live", plus "hold out your hand" enchainé à "you by my side" issus du sublime 1er album solo "Fish out of the water" de Chris Squire. Bien qu'intéressantes, les versions proposées ici sont quand même en dessous des originales.

Même s'il s'agit dans l'ensemble, plus de pop que de Prog, le point le plus intéressant est d'entendre Squire au chant principal. Comme sur le magnifique "red light ahead", tempo lent, voix chaude, délaissant sa basse pour une Gibson demi caisse ES 175 (comme Steve Howe). C'est dingue comme les instruments, somme toute assez volumineux, ont l'air plus petits dans ses mains. Dernièrement d'ailleurs, Chris Squire s'est fait faire une basse à l'effigie de la pochette "Fish out..." par le Custom Shop de la marque Rickenbecker visible sur son site perso.

Squire & Geddy Lee étant les seuls bassistes Prog à ma connaissance, à avoir un modèle signature, c'est bien trop rare pour ne pas le signaler.

Bien que multi instrumentiste, Billy Sherwood reste cantonné au rôle de guitariste. Son jeu est droit et manque de feeling, de subtilités.

Nous sommes à des kilomètres d'un coup de médiator à la Steve Howe ou Trevor Rabin. Et puis, ce goût trop prononcé pour la pop et le format chanson fatigue à force ! Je trouve que ce Monsieur a beaucoup de chance de pouvoir côtoyer de si prestigieux musiciens en sabotant systématiquement le travail de production (Yes "Open your eyes", Todd Rundgren Tribute "Love is the answer"...)

Autant la collaboration de Squire avec Trevor Rabin aura marqué par la composition d'excellents titres comme "endless dream" ou "it can happen", autant il ne restera pas grand chose de ce Conspiracy.

En bonus sont proposées quelques interviews des participants et malheureusement le Billy annonce justement qu'il y aura une suite.

Pour conclure, je ne me risquerais pas de vous conseiller ce DVD, mais plutôt d'attendre le retour annoncé du grand Yes.

Jo Drogo




Retour ŕ la sous-rubrique :

Autres publications de la sous-rubrique :

Temps : 0.0577 seconde(s)