Le magazine

koid9 magazine

News letter


Votre adresse E-mail



Recevez par mail le sommaire du prochaine numéro.

Cryptic Vision : Moments Of Clarity (2004 - cd - parue dans le Koid9 n°50)

(416 mots dans ce texte )  -   lu : 109 Fois     Page Spéciale pour impression

CrypticVision_MomentsOfClarity.jpg

Attention chef-d??uvre ! Je sais, je n?y vais pas par quatre chemins, mais ce nouveau fleuron de progressif d?outre-Atlantique (Cryptic Vision nous vient de Floride) est une véritable bombe  !

Plus loin dans votre journal adoré, je vous parle de "Be" de Salem Hill? Eh bien, "Moments of clarity" est l?album qu?on aurait été en droit d?attendre de sa part. Manque de pot, c?est Cryptic Vision qui l?a produit  !! Vous avez donc compris que cette formation ?uvre dans un progressif mélodique de haute volée dans la mouvance de Kansas, Yes et Starcastle avec certaines réminiscences néo-prog à la IQ (le son des synthés notamment) et quelques (rares) dissonances à la King Crimson et ELP. Le propos global est ambitieux : tous les titres s?enchaînent parfaitement  ; un épique complexe de 12 minutes ("moments of clarity") figure au programme  ; présence de violon  et d?une chanteuse classique? Toutefois, comme son modèle Kansas, Cryptic Vision ne perd jamais de vue la mélodie (avec des ch?urs hyper travaillés façon Starcastle). Todd Plant (Millenium, Eye Witness) dispose d?une voix qui évoque celle de l?ex Kansas John Elefante, alors que le violoniste dont on parlait plus haut n?est autre que? David Ragsdale, ex-Kansas et musicien additionnel de Salem Hill. Le principal artisan de Cryptic Vision s?appelle Rick Duncan et il joue de la batterie, de la basse, des guitares et des claviers  : c?est en plus un producteur américain réputé qui a travaillé pour Brian Johnson d?AC/DC. Il est épaulé par le claviériste/guitariste Robert Van Dyke. Cryptic Vision n?est pas composé des premiers venus  : outre Ragsdale (sur l?instrumental "introspective", "new perspective" et l?épique "moments of clarity"), le guitariste Ralph Santolla (Ice Earth, Millenium) et le claviériste Howard Helm (ex-Zon) viennent prêter main forte à leurs amis pour ce "Moments of clarity" qui s?annonce comme la meilleure rencontre possible entre progressif symphonique et AOR. "Shock value" est même un tube hard FM potentiel, alors que l?élaboré "colored leaf" nous offre une succession de solos de guitare particulièrement jouissifs. Bien entendu, c?est la suite en 4 parties "moments of clarity" qui constitue l?attrait majeur du disque  : bon sang, mais qu?est-ce que ça joue bien  ! Oubliez tout le prog rébarbatif et mal chanté que vous avez écouté ces derniers temps et plongez à corps perdu dans Cryptic Vision. C?est on ne peut plus clair, pas besoin d?un décodeur  !

Note : 5/5

Cousin Hub




Retour ŕ la sous-rubrique :

Autres publications de la sous-rubrique :

Temps : 0.0298 seconde(s)