Le magazine

koid9 magazine

News letter


Votre adresse E-mail



Recevez par mail le sommaire du prochaine numéro.

D Sound : Kisember (2002 - cd - parue dans le Koid9 n°44)

(235 mots dans ce texte )  -   lu : 128 Fois     Page Spéciale pour impression

Dsound_Kisember.jpg

Peripheric rime généralement avec qualité. Le label hongrois n’est-il pas le responsable de groupes aussi incontournables que Solaris, After Crying ou Rumblin’ Orchestra ? C’est au tour d’un multi-instrumentiste (guitare, basse, claviers et chant) hongrois du nom de Zsolt Dezso Murguly de trouver refuge chez Peripheric. Son projet s’intitule D Sound en hommage au son de guitare favori du musicien. Accompagné d’Adam Földes à la batterie et de Csaba Varga aux claviers, Zsolt réussit à faire voyager l’auditeur dans un univers futuriste et spatial, fait de boucles de guitare stratosphériques et obsédantes, de synthés aériens jeanmicheljarriens et de chant magyar. Oh rassurez-vous, cela passe très bien même si Zsolt n’est pas le plus grand chanteur de la galaxie... C’est surtout au niveau de la guitare et des compositions d’inspiration floydienne que D Sound vaut le détour, un peu à la manière du Pineapple Thief de Bruce Soord. "Kisember" (signifiant "homme ordinaire" en hongrois) est aventureusement accessible et pourrait plaire à la fois à l’amateur de Porcupine Tree et de East. L’avenir du prog ? En tous cas, le son de D Sound est bigrement original et Zsolt Dezso Murguly prend la relève de Istvan Cziglan (RIP) et de Janos Varga dans le milieu très fermé des guitaristes magyars "qui comptent"… Un excellent disque que ce "Kisember".

Cousin Hub




Retour ŕ la sous-rubrique :

Autres publications de la sous-rubrique :

Temps : 0.2389 seconde(s)