Le magazine

koid9 magazine

News letter


Votre adresse E-mail



Recevez par mail le sommaire du prochaine numéro.

Deep Purple : Live In Concert 72/73 (2005 - dvd - parue dans le Koid9 n°55)

(375 mots dans ce texte )  -   lu : 171 Fois     Page Spéciale pour impression

DeepPurple_LiveInConcert72-73.jpg

Un document en noir et blanc ; une absence totale de théâtralisation ; des plans de vue pas toujours judicieux… Ce DVD est loin des standards d'aujourd'hui, mais il va falloir vous en contenter car ce film de 100mn est le seul et unique témoignage d'un concert intégral de la grande époque de Deep Purple, c'est à dire du Mark II qui a vécu entre fin 1969 et début 73. Ce live, filmé par la télévision danoise (ce qui explique les erreurs de cadrage, comme ceux sur Glover lorsque c'est Blackmore qui fait un solo) à Copenhague début 1972, reprend la set-list de "Made in Japan" (dans des versions encore plus longues), à une exception près : "fireball" remplaçant "smoke on the water" qui à l'époque n'était pas joué en concert. Cela paraît fou aujourd'hui car pour tout le monde, Deep Purple c'est "smoke on the water". Mais à la sortie de "Machine head", le groupe ne voyait pas de potentiel dans ce titre, composé à la hâte pour remplir l'album. Toutefois, ne soyez pas inquiet, vous retrouvez "smoke on the water" dans un second document, en couleur celui-ci et d'une durée de 25mn, filmé à New York en mai 73 devant une foule d'étudiants en liesse (leurs tronches, leur look très hippie et leur manière de danser sont à se rouler par terre). L'occasion de retrouver "strange kind of woman", "smoke on the water" et "space trucking" dans des versions accélérées et raccourcies par rapport à celles de "Made in Japan". Ce DVD nous prouve que les musiciens du Deep ont un jour été jeunes, plein de fougue, improvisant à foison (les 17mn merveilleuses de "child in time", "lazy", les 25mn apocalyptiques de"space trucking", le solo de batterie de "the mule"…) et qui prenaient plaisir à jouer (c'est pas souvent que vous verrez Ian Gillan et Ritchie Blackmore se faire des clins d'œil et rire des facéties de l'autre). En conclusion, malgré les "moins" énumérés en début de chronique, ce DVD est indispensable pour tout amateur du Deep Purple de "Made in Japan". (Blackmore + Gillan + Glover + Lord + Paice) x 1972 = du grand art !

Cousin Hub




Retour ŕ la sous-rubrique :

Autres publications de la sous-rubrique :

Temps : 0.047 seconde(s)