Le magazine

koid9 magazine

News letter


Votre adresse E-mail



Recevez par mail le sommaire du prochaine numéro.

Demians : Building An Empire (2008 - cd - parue dans le Koid9 n°65)

(400 mots dans ce texte )  -   lu : 139 Fois     Page Spéciale pour impression

Demians_BuildingAnEmpire.jpg

Reçu in extremis à la rédaction avant le bouclage, ce premier album de Demians est une indéniable surprise. Et ce pour plusieurs raisons…

Demians, inconnu au bataillon, paraît sur Inside Out, ce qui est un gage de qualité au premier abord (tant au niveau de la production que des compositions). Demians est un "groupe" français, ce qui est plutôt rare. "Building an empire" est l’œuvre d’un seul homme : Nicolas Chapel, auteur compositeur et interprète de l’intégralité du disque. Et puis, le style développé par Nicolas est résolument moderne, dans l’ère du temps et peut évoquer Porcupine Tree par endroit. D’ailleurs, Steve Wilson enthousiasmé par l’œuvre de son nouveau poulain ne tarit pas d’éloge sur "Building an empire" : "il s’agit de l’un des premiers albums les plus accomplis qu’il m’a été donné d’entendre. Les textures et les nuances de sa musique sont époustouflantes. Un must pour tous ceux qui apprécient un rock du 21ème siècle, épique et ambitieux". Cette définition de cet excellent disque pourrait suffire à la chronique (et c’est pour cela que cette dernière est co-signée par Steve), mais par respect pour toi lecteur, je rajoute que "Building an empire" se compose de 8 titres dont le premier dure 9mn ("the perfect symmetry") et le dernier, 16mn ("sand").

C’est magnifique, avec des nappes de synthés spatiales, des arpèges de guitares magiques et cristallins, des envolées solistes transcendantes, et une voix émouvante (tantôt susurrée, tantôt déchirante voire hurlée), façon Porcupine et Riverside. Les percussions élaborées se font subtiles (et plus lourdes quand il le faut) : il faut vraiment saluer la performance instrumentale de Nicolas qui réussit à tout mener de front avec un talent indéniable. La production est au diapason de la qualité des compositions. Nul doute que cet album qui parait en mai 2008 fera couler de l’eau dans le landernau progressif. Nicolas a raison de l’anticiper en recrutant un vrai groupe de scène. Sachez donc que Chapel (chant, guitare) sera accompagné de Michaël Roponus (batterie), Antoine Pohu (basse) et d’Antony Broggia aux samples. Attendons-nous à les voir arpenter les festivals européens.

Un vent de nouveauté souffle sur hexagone. Ca fait du bien en vérité.

Cousin Hub (& Steve Wilson)

MySpace du groupe




Retour ŕ la sous-rubrique :

Autres publications de la sous-rubrique :

Temps : 0.0543 seconde(s)