Le magazine

koid9 magazine

News letter


Votre adresse E-mail



Recevez par mail le sommaire du prochaine numéro.

Doracor : Segni Premonitori (1998 - cd - parue dans le Koid9 n°27)

(201 mots dans ce texte )  -   lu : 114 Fois     Page Spéciale pour impression

Doracor_SegniPremonitori.jpg

Deuxième album en date d'un multi-instrumentiste italien visiblement inspiré par les maîtres clavieristes des seventies, après un premier essai plu­tôt convainquant sorti il y a un an à peine. Ce second opus poursuit dans la même voie que son prédécesseur, à savoir au travers d'une musique lé­gère et symphonique qui met en avant l'utilisation des claviers (façon To­ny Banks et Rick Wakeman il va sans dire !) avec une prédominance de solos épiques chers au style progressif, aux sonorités que ne renieraient pas un Mark Kelly de la grande époque.. A noter également la présence d'un chant monocorde (sur un seul titre, ouf !) n'apportant rien de plus à cette musique à dominante instrumentale se suffisant à elle même. On re­prochera également à ce nouvel album les mêmes points négatifs remar­qués dans le premier disque, à savoir un son de batterie artificiel sentant la programmation à plein nez et un relatif manque d'originalité de l'ensem­ble. L'oeuvre en question reste cependant plutôt agréable à écouter (sur­tout pour ses nombreuses et superbes envolées), à plus forte raison pour tout fanatique de "Keyboard's heroes" !

Philippe Vallin




Retour ŕ la sous-rubrique :

Autres publications de la sous-rubrique :

Temps : 0.0507 seconde(s)