Le magazine

koid9 magazine

News letter


Votre adresse E-mail



Recevez par mail le sommaire du prochaine numéro.

(Collectif) : Baja Prog '98 (1999 - cd - parue dans le Koid9 n°30)

(488 mots dans ce texte )  -   lu : 137 Fois     Page Spéciale pour impression

BajaProg98.jpg

Le label Musea sort régulièrement des enregistrements de concerts ou de festivals progressifs et cela sur tous les continents.

Après le "Proglive" ou les "Prog Fest" voici donc le "Baja Prog'98" qui a réunît au "Teatro del Estado" de Mexico (du 25 au 28 mars 1998) quelques représentants de la scène progressive nationale et internationale.

Le groupe qui ouvre les hostilités est Iluvatar, j'apprécie ce groupe américain et leur dernier album studio "Children" est vraiment à découvrir, j'étais donc impatient d'écouter le titre présent sur ce CD.

Malheureusement, ce "savant" n'est pas à la hauteur de mes espérances, malgré ses 8'30, ça ne décolle jamais, en souhaitant qu'ils redresseront le tir sur le prochain album, en plus le son ici n'est pas parfais ce qui n'améliore pas les choses.

Je ne connaissais pas le groupe suivant Equinox qui nous présente une composition de plus de 15 minutes fort agréable, pratiquement entièrement instrumentale, seules quelques incursions chantées en anglais viennent relever la fin de ce "lonely in my dreams".

C'est XII Alfonso qui suit cette programmation avec "scarcely" extrait de "The lost frontier", je ne me lasse pas de la voix langoureuse de Caroline Lafue que J'aimerais voir plus présente sur les albums des bordelais. L'inédit qui arrive après est un instrumental où seul la voix de Caroline se pose de temps à autre, bien dans la lignée des morceaux de "The lost frontier", un titre de pratiquement 10 minutes que je vous invite à découvrir.

Autre groupe que je ne connaissais pas : Puppet Show qui nous présente deux compositions très classiques, malheureusement le son est encore loin d'être parfait et la voix est trop en retrait, ce problème de mixage gâche un peu l'écoute de "cenotaph" et de "relativity".

Cast est le groupe local qui est bien présent dans les bacs progressifs des grandes FNAC, encore une découverte pour moi, ce "door of the world" est un morceaux plutôt intéressant, même si une nouvelle fois le plaisir d 'écoute est gâché par un son qui est parfois de mauvaise qualité (surtout sur les parties chantées).

Minimum Vital n'échappe pas aux problèmes de son, le chant est toujours trop en retrait, et l'écho est assez pénible, dommage car "les voyages de Costey" et surtout "danse pour la nouvelle alliance" sont des titres plutôt entraînants.

Si le mixage de la voix des différents intervenants avait été plus soigné peut-être que ce "Baja Prog'98" aurait été pratiquement parfait, mais malheureusement ce n'est pas le cas et ça perturbe un peu nos oreilles, désagréable.

Dommage, car j'ai fait la découverte de quelques groupes intéressants, peut être qu'en achetant les albums studios...

Olivier Segas




Retour ŕ la sous-rubrique :

Autres publications de la sous-rubrique :

Temps : 0.0477 seconde(s)