Le magazine

koid9 magazine

News letter


Votre adresse E-mail



Recevez par mail le sommaire du prochaine numéro.

(Collectif) : Songs For Luca (2003 - cd - parue dans le Koid9 n°47)

(712 mots dans ce texte )  -   lu : 134 Fois     Page Spéciale pour impression

Collectif_SongsForLuca.jpg

Cet album sorti à l'initiative du guitariste/claviériste et principal compositeur de Iona, Dave Bainbridge, a une immense raison d'être : rassembler des fonds pour soigner son fils Luca, qui souffre d'autisme et doit suivre un nouveau traitement, en partie aux USA.

Avec sa femme Debbie, Dave a collecté 26 morceaux de musiciens, amis et collègues, à la fois des extraits figurant sur des albums existants mais aussi des raretés, des morceaux inédits, des versions live, etc. Certains sont très connus des amateurs de progressif et de folk, comme Rick Wakeman ("morning has broken" live au piano), les Flower Kings (une version réenregistrée de "a king's prayer"), Karnataka ("after the rain"), Gentle Giant ("aspirations") ou Maire (Moya) Brennan ("misty-eyed adventures"). On retrouve d'autres personnalités du folk contemporain comme la chanteuse Mae MacKenna (la voix irlandaise sur "Harbour of tears" de Camel, entre autres) qui a offert deux morceaux absolument superbes dont "ca' the ewes", près de six minutes d'harmonies a capella ; le groupe Eden's Bridge (rien à voir avec Edenbridge ! C'est un groupe où joue l'ex-batteur de Iona, Terl Bryant avec une chanteuse à la voix caressante très proche de Moya Brennan pour un superbe et long morceau qu'elle aurait pu composer ("open sea") ; le compositeur, chanteur, pianiste et guitariste Adrian Snell, sur une très jolie pièce pour piano solo ("like father, like son"). La chanteuse Julie Tippets offre une démonstration saisissante d'innovation et de sens mélodique avec une pièce a cappella basée sur des multiples réenregistrements de sa voix ("lament"). Le Peter Fairclough Band (un percussioniste de jazz qui a travaillé avec Keith Tippets et compte dans ses rangs un ex-bassiste de Iona, Tim Harries) offre un long titre avec une chanteuse, qui n'est pas sans rappeler Soft Machine et le style Canterbury plus expérimental (cf. un double solo de saxos très difficile à apprécier - pour moi en tout cas !). Enfin le claviériste américain Jeff Johnson chante une belle ballade vaguement new age extraite de l'album "Memory of trees".

Ce qui est plus intéressant, c'est l'occasion de découvrir des morceaux rares ou inédits de Iona et de ses membres ou ex-membres en solo. Dave Bainbridge joue une pièce à la guitare acoustique (l'émouvant "in the wake of colmcille"). Iona interprète une version live très nettement réarrangée de l'épique "man", plus acoustique et agrémentée de claviers, enregistrée à Tokyo. Il y a aussi une version spéciale de l'instrumental "beijing" assez différente de l'originale. Le bassiste/joueur de stick Nick Beggs a composé deux morceaux spécialement pour l'occasion, de même que l'actuel violoniste/batteur du groupe, Frank Van Essen dont les deux morceaux (pour violons, claviers, flûtes, guitare, percussion) sont superbes, inventifs et totalisent encore 13 minutes de musique nouvelle.

C'est aussi l'occasion de découvrir des extraits de l'émouvant album solo de la chanteuse de Iona, la sublime Joanne Hogg, de l'ex-batteur Terl Bryant ("my song is love unknown", magnifique morceau en forme de prière sur lequel on retrouve Hogg et Bainbridge), "sights" du premier album solo de Troy Donockley. L'ex-saxophoniste/flûtiste Dave Fitzgerald ouvre avec l'album avec une pièce solennelle pour sax, flûtes et synthés ("columbia aspexit") et on le retrouve en duo avec Bainbridge en concert à la cathédrale de Norwich pour une pièce aérienne et majestueuse avec flûte, orgue, synthé, chœurs et guitare électrique, extraite de leur album en commun "Eye of the eagle" ("open my eyes").

Et pour finir, la femme de Dave, Debbie, a enregistré deux de ses propres compositions au piano, intimes et émouvantes.

Même si on n'aime pas les compilations, "Songs for Luca" forme un ensemble hors-normes, aussi beau que varié.

En achetant ce double CD vendu au prix d'un album simple, vous recevrez non seulement plus de 130 minutes de musique dont presque la moitié ne figure que sur cet album, et vous découvrirez probablement, comme moi, de nouveaux artistes pleins de talent. Et puis surtout, grâce à ce prétexte, vous contribuerez de façon précieuse à venir en aide au petit Luca.

Disponible sur le serveur sécurisé de Iona : www.iona.uk.com ou me contacter (cf. Caverne d'Ali Baba).

Marc Moingeon




Retour ŕ la sous-rubrique :

Autres publications de la sous-rubrique :

Temps : 0.0261 seconde(s)